Pueblo

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chaque joueur incarne un architecte qui construit un « pueblo » sous le regard inquisiteur du chef indien Zuni. Le chef ne rigole pas ! Il distribuera des mauvais points aux architectes qui font preuve d'originalité en ne respectant pas la couleur autorisée.

Un « pueblo » est un village ressemblant à des piles de boites superposées.

Les fondations.

L'aire de jeu est une grille de 10 sur 10 sur laquelle seront déposés et empilés les éléments du pueblo. Autour de cette aire, une ligne permet au pion représentant le chef de faire le tour de la construction afin de la contrôler.

Un deuxième plateau de jeu permettra de compter les points des joueurs durant la partie.

Des bouts de blocs en cube mais pas complètement …

Chacun possède des blocs de même forme. Mais s'il existe des blocs de la couleur autorisée, chaque architecte possède également une moitié de ses blocs à sa propre couleur. C'est mal !

Ces blocs sont répartis avant la partie de manière à ce que les joueurs soient obligés d'alterner la pose des blocs autorisés et interdits.

Construction en douce et dénonciation.

À son tour, un joueur doit placer un de ses blocs sur le plateau de construction, où il le désire. Il déplace ensuite le pion du chef de 1 à 4 cases et celui contrôle immédiatement la rangée de construction qui est juste devant lui.

S'il ne voit que des blocs autorisés, tout va bien.

Mais s'il aperçoit des blocs colorés, il distribue immédiatement des mauvais points aux architectes qui se font remarquer : Au rez-de-chaussée –1, au premier étage –2, au deuxième –3, etc. Et c'est cumulatif bien sûr !

Le but du jeu est donc d'arriver à déposer tous ses blocs colorés sans se faire attraper. Heureusement, le chef ne contrôle que la case où il s'arrête…

Du moins dans un premier temps !

Parce que s'il arrive sur un coin, il va contrôler le haut du quart du pueblo où il se trouve. Et quand tous les blocs sont posés, il fera le tour du pueblo en contrôlant chaque case une à une !

À ce moment douloureux, le joueur qui aura reçu le moins de mauvais points (le planqué !) sera élu meilleur architecte.

Variante.

Si vous n'avez pas assez frissonné pendant la partie, une variante vous permet de continuer. La partie ne s'arrête plus après le contrôle final, après on redémonte le pueblo pièce par pièce sous l'œil du chef attentif !

Règles avancées.

Ça ne vous suffit pas ?

Très bien.

On placera en plus des zones sacrées où il est impossible de placer des blocs. Et de plus, vous choisirez votre place dans le tour de jeu en achetant celle-ci contre des mauvais points !

Rédigé par : Docteur Mops via www.trictrac.net

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
60 minutes
Mécanismes
Parcours, Rangement, Construction
Thèmes
Abstrait, Ville
Date de sortie
1 janv. 2002
Auteur(s)
Wolfgang Kramer, Michael Kiesling
Illustrateur(s)
Joachim Krause, Wolfgang Scheit, Ole Höpfner, Pinball
Editeur(s)
Ravensburger, Rio Grande Games