Santiago de Cuba

5.5 /10 (4 notes)

Les joueurs incarnent de nouveaux arrivants à Santiago de Cuba qui ont décidé de commercer avec les gens de cette ville. Pour cela, il va falloir écumer les différents bars de la ville...

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Le mécanisme principal du jeu est le fait d'une roue d'actions sur laquelle les joueurs vont faire se balader un pion.

Déplacer le pion d'une case action ne coute rien, mais le déplacer de plus d'une vous coutera des pesos...

Et ne vous attendez pas à vous habituer à jouer telle action suivie de telle autre, car les cases actions sont toutes modulables et aucun début de partie ne proposera le même ordre initial !

Il faudra donc que chacun analyse bien les meilleurs déplacements à faire...

Sur chaque case action se trouve un personnage qui va vous aider dans votre entreprise en vous donnant des ressources, par exemple (le fermier donne du sucre ou du maïs), ou en vous permettant de construire des bâtiments (la mise en place de ces derniers, changeante, assure aussi une bonne rejouabilité) aux capacités variées (la banque vous apportera de l'argent tandis que vous pourrez transformer votre sucre en rhum avec un autre bâtiment...).

Pour activer ces capacités, il faudra poser un de ses pions sur le bâtiment, et si on peut occuper un bâtiment adverse (et ainsi le payer), on doit en contrepartie payer ce dernier.

Les joueurs scorent la plupart des points en vendant leurs marchandises au port. A eux de bien gérer les demandes fluctuantes.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
50 minutes
Date de sortie
oct. 2011
Auteur(s)
Michael Rieneck
Illustrateur(s)
Michael Menzel
Editeur(s)
Eggertspiele

avatar

Reposant

| 18 mai 2017 | limp
Santiago de Cuba est un jeu au matériel très réussi et aux règles faciles à assimiler. Ses tours de jeux sont rapides et la durée de ses parties n'est pas trop longue. Bref, tout pour en faire un jeu familial apprenant à aller vers du plus lourd. Le seul soucis est qu'au final on ne trouve rien de novateur avec un mécanisme de roue déguiser, de demande de ressources et de façon de les obtenir et de les transformer. De plus, si de petits coups fumants sont réalisables, les choix douloureux sont eux inexistants. On joue donc tranquillement, en se prélassant, regrettant presque La Havane, qui s'il est pas tant contrôlable à 3 ou 4, est un petit bijou à deux joueurs. Santiago de Cuba se joue différemment selon le nombre de participants mais ne permet pas de penser qu'une configuration surpasse les autres. C'est plaisant à jouer, mais ça n'a rien de nouveau, et pas le frisson que des jeux plus simples et plus familiaux peuvent procurer (nous avons rejoué dernièrement à Keltis, et les contraintes, l'interaction qui s'y trouvent nous ont fait vivre une toute autre partie, sans besoin de ressources en tout genres). Un bon jeu, ce qui n'est pas suffisant pour moi vu la place que je dois faire dans ma ludo...
Voir plus d'avis
Santiago de Cuba : Les règles du jeu

Santiago de Cuba : Les règles du jeu

Trilogie cubaine ?

Trilogie cubaine ?

Voir plus d'articles

Variantes de produit

Santiago de Cuba

Santiago de Cuba

  • Sortie : oct. 2011
Auteur(s)
Michael Rieneck
Illustrateur(s)
Michael Menzel
Editeur(s)
Filosofia