Take It Easy

24 janv. 2011 | par UltraLord

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
2
Date
24 janv. 2011

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
1 à 6 joueurs
Âge
à partir de 8 ans
Durée
20 - minutes
Mécanismes
Rangement, Hasard, Simultané
Thèmes
Abstrait
Date de sortie
24 nov. 2017
Auteur(s)
Peter Burley
Editeur(s)
Iello

Scores

# Nom Score
1 alexis 123
2 Raphaël 95
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

UltraLord
By UltraLord | 24 janv. 2011 00:00

A 7 ans, tout est drôle...

J’ai pris un pari risqué, j’ai tenté une partie de take it easy avec Raphaël, 7 ans tout juste. Sur la boite, il est marqué 10 ans, et le jeu reste relativement calculatoire, même si une bonne part de hasard vient diriger tout ça.

En même temps, à la ludothèque, on m’a dit d’essayer en simplifiant les règles. Je n’ai donc pas expliqué le détail de calcul des points dès le départ, mais simplement le principe de pose des cases. A chaque fois qu’une ligne était faite, il me demandait combien de point il gagnait. Normal, au CP, on n’a pas encore vu les tables de multiplication. Une idée d’ailleurs pour voir où on en est serait d’ajouter un compteur individuel (parce qu’après 3 lignes, me rappeler de combien de point au total ça faisait …).

Bref, l’objectif de la partie n’était pas tant de gagner que de voir si Raphaël s’en sortirait avec les règles de pose. Bon, c’est sur que de voir toutes les possibilités pour choisir la meilleure, c’est pas encore tout à fait ça. D’ailleurs, seulement essayer toutes les combinaisons à la fin pour vérifier qu’il n’en reste pas une qui termine une ligne, c’était trop.

Peut être la partie a-t-elle duré un peu trop longtemps ? Peut être aurai-je du carrément revoir les règles à la baisse (1 point par ligne terminée … voire 1 point par case pour chaque ligne terminée) ? Toujours est-il qu’en ayant pourtant voulu arrêter la partie en cours (j’ai à peine insisté pour continuer), il est prêt à en refaire une autre (mais une autre fois)…

A réessayer donc avec des règles simplifiées, qu’il puisse suivre son score tout seul et puisse avoir moins l’impression de vraiment jouer au pur hasard. En tout cas, pari réussit, tout le monde était content.