Tarot

8.2 /10 (9 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Aperçu du jeu à 4 joueurs.

Le tarot est un jeu cartes de levée par contrat.

Après que toutes les cartes aient été distribuées aux joueurs (sauf quelques-unes unes qui restent cachées nommées « chien »), chacun s'efforce d'évaluer la force de son jeu pour savoir s'il peut remplir un contrat.

La présence en main de certaines cartes permetent de rendre le contrat plus facile à réaliser (ce sont les bouts qui sont au nombre de 3 : le 1 d'atout, le 21 d'atout et l'excuse). Plus vous en possédez, moins vous aurez de points à réaliser pour gagner votre contrat.

Chacun après avoir évalué son jeu, annonce s'il tente ou pas le contrat. S'il le fait, il s'efforcera de gagner le plus de points possibles contre les autres joueurs.

Afin de corser la chose, il existe plusieurs type de contrats. Les modalités de points sont exactement les même pour gagner mais des multiplicateurs sont appliqués en cas de victoire… mais aussi en cas de perte. À chacun d'estimer le risque qu'il court.

De plus certains contrats vous feront bénéficier ou pas des cartes mystérieuses du « chien ». A vous de voir si vous aurez ou pas besoin de leur aide.

Lorsque que l'on connaît le joueur qui prend le contrat le plus risqué, le jeu de la carte commence.

Celui-ci est relativement simple. Le premier joueur choisit la carte qu'il désire, les autres doivent jouer à la couleur (c'est à dire pique sur pique par ex.). Si on ne posède plus de cartes de la couleur demandée ; on « coupe » avec l'un des fameux atouts (qui du coup remporte le pli !).

Quand des atouts sont joués, il faut jouer dessus des atouts plus forts, ce qui n'est jamais obligatoire avec les autres couleurs.

Les plis gagnés vont, suivant le cas, dans le camp des 3 opposants (et oui ils sont ensemble), soit dans celui qui tente le contrat.

Les cartes simples vallent ½ point, les figures et les « bouts » de 1,5 à 4.5. Pour faire plus simple, on compte les cartes par deux.

Si le preneur du contrat réussi à atteindre les points requis, il gagne la partie. On lui accorde des points pour son contrat, et même plus s'il a réussit à faire mieux. Ces points sont ensuite retirés à chacun des défenseurs (on peut avoir un score négatif), et l'heureux vainqueur gagne le triple de ces points. Ce qui fait que le total des points des joueurs s'équilibre toujours à 0.

Le jeu à 5 joueurs.

Le principe de base est le même. Mais ici on joue à 2 contre 3.

Celui qui choisit le contrat le plus risqué appel un Roi. Le joueur qui possède ce Roi est son partenaire. Mais attention, il n'a pas le droit de le dire tant que ce fameux Roi n'a pas été joué.

Cette configuration gagne autant en convivialité qu'elle perd en tactique. Elle est très distractive.

Le jeu à 3 joueurs.

Toujours le même principe de base. Cette fois on est 1 contre 2. Sans doute la moins équilbrée des configurations, mais quand on a pas de quatrième…

Petit historique bref :

Le jeu du Tarot et le Tarot divinatoire (celui de Marseille ou les autres) ne sont qu'un même jeu. Si les Tarots divinatoires ont conservé les enseignes méditerranéennes (baton, coupe, denier, épée), le paquet du jeu est passé aux enseignes françaises (cœur, trèfle, pique, carreau).

Il n'y a donc aucune différence de structure entre les deux. Dans le jeu, les « Arcanes majeurs » (appelation ésotérique très récente) deviennent les atouts.

L'apparition des Tarots (1440) est postérieure à celle des cartes à jouer(1380). On pense donc que c'est l'ajout des atouts qui a créé un nouveau jeu. Dans quel but ? Divination ou Jeu. Sûrement les deux, mais rien ne l'atteste.

Quoi qu'il en soit, l'apparition de ces nouvelles cartes a donné des représentations magnifiques qui inspirent toujours les artistes contemporains.

Comme dans la plupart des jeux tradionnels, les règles que l'on connaient aujourd'hui sont le fruit d'un riche héritage fluctuant. De multiples règles informelles existaient aux origines, celles-ci, transmises oralement et sans cesse réadaptées ont suivi bien des chemins dont certains sont complètement oubliès aujourd'hui.

Dés 1659, La Marinière en dresse un état pour tout dire assez confu. Pourtant il existait déjà une règle écrite plus précise de 1655. Un manuscrit de la fin du XVIIIe siècle en propose également une règle.

Les règles qui président au jeu auquel nous nous adonnons n'ont été fixées par la fédérétion qu'il y a très peu de temps (d'où le nom de Tarot Moderne).

Rédigé par : Docteur Mops

Descriptif issu du site "Tric Trac"

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
20 minutes
Mécanismes
Plis
Thèmes
Abstrait
Date de sortie
1 janv. 1900
Editeur(s)
Domaine public

avatar

Top des jeux de cartes

| 18 mai 2017 | Le savant fou
C'est le jeu auquel j'ai le plus joué "à cinq". Que dire sur ce jeu! Un nombre incalculable de soirées passées à jouer, que de bonnes parties et de bons souvenirs liés à ce jeu....
avatar

Idéal à cinq !

| 18 mai 2017 | limp
Un des rares jeux quand même qui dure 5mn et auquel on joue 6h sans se faire chier... Un vrai classique.
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles

Dans la même série

Grimpeur Tarot - The Fool

Grimpeur Tarot - The Fool

  • 2 à 5 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • Sortie : 1 janv. 2009
En savoir plus