Ys

8.3 /10 (4 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chaque joueur est un prince négociant qui spécule, grâce à son réseau de courtiers, pour avoir des pierres précieuses et amasser de l'or. Tous les tours, des bateaux remplis de gemmes débarquent dans les ports de villes. Les joueurs afin d'évaluer le prix du marché et piocher des cartes, doivent obtenir des majorités en plaçant leurs pions "courtier" au bon endroit. Vos "courtiers" peuvent être placés face visible ou face cachée, ce qui fait entrer le bluff en jeu...

Au début du tour (4 en tout), on place 2 pions devant son paravent : il détermine l'ordre du tour et serve au départage des égalités. Puis à 4 reprises, on fait un tour de table, chaque joueur plaçant 2 pions soit sur un quartier d'Ys, soit sur le marché.

Un quartier (4 dans la ville d'Ys) comporte 3 zones où l'on peut placer ses pions :

- celle du palais (qui permet d'obtenir une carte spéciale, allant du simple bonus de points ou de gemmes, au déplacement de nos propres pions ou avantage pour le placement ou les égalités

- celle du commerce (qui permet de gagner un bonus de 3 points)

- celle du port (qui permet de gagner un gemme noire pouvant valoir 4 points mais à partir de la 3ème)

Le joueur majoritaire dans le quartier remporte 2 gemmes arrivant dans le port, puis les 2 suivants une.

Le marché (3 lignes de 4 cases, les colonnes étant alignées avec les cours des gemmes rouges, bleues, jaunes et vertes) fait gagner 1 point quand on place un pion dessus et :

- le joueur majoritaire sur la ligne remporte une gemme associée

- la colonne ayant le plus gros score (tt joueur confondu) fait monter le cours associé de 2, le 2ème de 1, le 3ème de -1 et le dernier de -2

- le joueur majoritaire dans tout le marché peut faire fluctuer de 1 un des 4 cours

Ces cours des gemmes feront que les gemmes des couleurs associées rapportent plus de points en fin de partie.

Une fois les pions placés, on ajoute le 11ème pion derrière son paravent aux 2 visibles posés au début. Le total sert pour les départages ainsi que la position du joueur (ce qui contrebalance un peu l'avantage de jouer en dernier). Et les égalités sont nombreuses…

Une fois tous les cas résolus et les gemmes/cartes remportées, on place un des 3 pions de « départage » face caché sur la case Roi et on le remplace par un pion numéroté 2 de la réserve. Au bout des 4 tours, on compte dans chaque couleur de gemmes les points (fonction du cours) et les majorités dans la case Roi pour des points additionnels.

Description venant de www.trictrac.net

Spécifications


Nombre de joueurs
3 à 4 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
75 minutes
Mécanismes
Placement, Majorité
Thèmes
Commerce
Date de sortie
1 janv. 2008
Auteur(s)
Cyril Demaegd
Editeur(s)
Ystari Games

avatar

Là où il y a de la gemme, y'a du plaisir !

| 18 mai 2017 | Le Zeptien
Voilà un jeu qui m'avait complètement pris au dépourvu. Alors que j'écoutais les explications, je ne cessais de me dire "Hé ! pas mal ça !...et ça aussi....ah oui, bonne idée cela encore, original, original...". Je suis donc tombé sous le charme dès la première partie, config 4 (sans doute la meilleure, mais le jeu peut aussi se jouer à deux avec quelques petits aménagements...et il reste très bon), et j'y ai rejoué souvent depuis. Ys, c'est fort ! Je ne connais rien qui lui ressemble vraiment (bon, je connais pas grand chose non plus, mais c'est vrai, je ne sais pas à quel autre jeu le comparer), et des érudits du Jeu pourront sans doute vous dire que le système fut repris de XSQPRZA ou est comparable à FHRALNVYR, mais peu importe : Ys, c'est original et c'est très bon, un point c'est tout ! En ce qui concerne les règles, de nombreux points portent sur les égalités, et ce n'est pas facile à mémoriser...enfin, vous verrez, vous replongerez souvent dans le livret pour vérifier...cependant, avec la pratique, pas de problème, tout est prévu. Notons aussi que pour un premier jeu, le style Ystari est déjà très "affirmé", dans les dessins, la présentation des règles, le matériel...sur ce plan là, si vous connaissez déjà Caylus, vous ne serez pas dépaysés. Peut-on parler de stratégie pour Ys ? Certes, il y a de l'opportunisme, du bluff...et pourtant, je crois que l'on peut effectivement se donner des objectifs selon une ligne choisie dés les premières poses des courtiers, tout en étant prêt à changer si les circonstances le demandent. Les cartes modifient sensiblement les choses, et j'avoue que je cherche à obtenir à tout prix certaines d'entre elles...un peu toujours les mêmes d'ailleurs, vu que certaines "combinaisons" peuvent être redoutables. Par contre, je n'ai encore jamais joué avec l'extension qui ajoute de nouveaux personnages, mais à la lecture des règles, cela semble très interessant. Bref, Ys, c'est du très bon, au point qu'en écrivant tout ça, je me suis donner l'envie d'en faire une rapidement...c'est grave docteur Demaegd ?
avatar

Le premier Ystari présageait déjà le meilleur !

| 18 mai 2017 | limp
Car ce jeu est super sur bien des points: son matériel, son design, sa tactique et son bluff (hasard peut être) On prend un réel plaisir à préparer ses sales coups et essayer de deviner les tactiques adverses. Le seul et unique défaut de ce bijou: intéressant à Quatre surtout... allez, seulement, même .
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

10 oct. 2014

Revenir dans cette bonne ville de Ys pour commercialiser des gemmes, le Captain Cavern en rêvait et hier soir, à la Baraka-jeux, nous l’avons fait. Le premier de la gamme Ystari reste encore un inconnu pour certains joueurs, et donc...


En savoir plus
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

1 févr. 2012

Un fort sympathique retour sur Ys hier soir, le tout premier Ystari, doit-on encore le rappeler. Ys est un jeu que j’aime beaucoup et j’en avais fait l’acquisition il y a plusieurs années maintenant. Mais hier...


En savoir plus
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

28 janv. 2011

Ys, le tout premier Ystari, est revenu faire un petit tour sur l’une de nos tables hier soir. Tyrion et Zhor découvraient le jeu, Bloodyraoul y avait joué une fois…à sa sortie. J’aime bien Ys, mais ma dernière partie remontait à bien longtemps....


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu

Dans la même série

Ys+

Ys+

  • 3 à 4 joueurs
  • à partir de 12 ans
  • Sortie : 1 janv. 2008
En savoir plus

Extensions

Ys+ : l'Extension

Ys+ : l'Extension

  • 2 à 5 joueurs
  • à partir de 12 ans
  • Sortie : 1 janv. 2005
En savoir plus