Friedemann Friese

Allemagne

Présentation

L'auteur déjanté aux thèmes toujours très particuliers tels que les usines de production d'électricité (Funkenschlag), sims version "sexe, drogue et alcool" (Fiese Freunde Fette Feten), fuire un monstre du type Frankenstein (Finstere Flure). Il est aussi spécialiste des titres de jeux imprononçables... Il a créé sa propre société d'édition: 2F-Spiele en 1992

Specifications


Auteur
66 Jeux
Illustrateur
1 Jeux
Zone géographique
Allemagne
Site web
http://www.2f-spiele.de/

Avis

Mégawatts

Un jeu d'une époque révolue

| 18 mai 2017 | Ryleh
Une petit réserve pour ce jeu de gestion atypique. On nous convie à manager un réseau de distribution d'électricité dans un pays développé, hier soir nous avons joué sur la France. Les règles sont finalement assez simples, mais parsemées de petit détail qui les laisseront à portée de main, pour vérifier un ou deux points. Elles se contredisent aussi, ce qui est assez pénible quand il faut mettre d'accord six joueurs autour de la table. Le matériel est laid, hideux même, actuellement ce genre de truc ne passerait plus, même si on se demande si le créateur ne l'a pas fait exprès. Passons toutefois aux bonnes choses : c'est tendu, bien rendu, avec une accélération constante qui rend le jeu fluide et très agréable. On s'aperçoit qu'il ne donne pas droit à l'erreur. C'est une course et celui qui prend du retard aura bien du mal à la combler. Le jeu comporte deux cartes, et les extensions en proposent d'autres pour des prix tout à fait honnêtes. Chaque carte a réellement ses spécificités, et la rejouabilité est donc conséquente. Un bon jeu de gestion au thème étonnant mais qui souffre de quelques coquilles pour devenir un must. Tric-trac d'or en 2004 ? Pas étonnant, à cette époque le kubenbois était roi et la mécanique, réussie ici, était plus importante que tout. Le jeu d'une époque maintenant révolue.

Vendredi

Le solitaire version deckbuilding...

| 18 mai 2017 | limp
Vendredi est un jeu plaisant qui propose plusieurs niveaux de difficulté, ce qui lui assure une durée de vie agréable si on vient à accrocher au jeu. Le système de décompte des points pourra même pousser les addicts du jeu à tenter de battre leur record de points à chaque niveau de difficulté du jeu. Mais le jeu, justement : en quoi consiste t-il ? Vous allez jouer au jeu du solitaire (celui avec les cartes, auquel vous avez probablement joué sur votre pc, pas celui avec un plateau et des billes), en ayant tout de même davantage de choix. Toute la saveur du jeu consiste dans le fait que vous allez virer petit à petit la plupart de vos vilaines cartes de votre jeu pour en acquérir de plus puissantes, et si possible des cartes avec des pouvoirs en plus, histoire de comboter un peu (enfin, si ça sort dans un ordre en votre faveur, hein, ça reste un petit jeu de cartes qui tient en 15/20mn, rappelons-le). Comme je le disais plus haut, j'ai trouvé le jeu plaisant. Pour autant, il ne m'a pas titillé plus que ça. J'y jouerai encore à l'occas (deux parties aux deux premiers niveaux, remportées) mais le coup de coeur n'étant pas là et l'impression que je vais vite tourner en rond ne me poussent pas à m'y aventurer tant que ça, au point, par exemple, de l'acheter. Il en reste que Vendredi est un bon jeu se jouant en solo, et vu qu'il n'y en pas bcp, surtout tenant dans la main, il devrait en contenter un bon nombre. Peut-être vous ?

Fauna

Excellent jeu pour tous

| 18 mai 2017 | Sada-le-retour
Un vrai jeu familial, drôle, pour tous les ages. Contrairement à [b:2un22muc]Cardline Animaux[/b:2un22muc](plus récent et léger), ce jeu met en scène des animaux parfois moins connus, mais surtout un mécanisme de réponse très malin. En effet, on pose ses cubes sur des échelles de poids, longueur, taille de la queue mais aussi sur une carte du monde. Hors si même si vous ne savez pas, vous pouvez "suivre" les meilleurs. Enfin ce que vous croyez être les bonnes réponses des meilleurs. En effet, les bonnes réponses "voisines" sont aussi récompensées, pas besoin d'être exact. Sauf qu'eux aussi peuvent bluffer. Car une mauvaise réponse est gratuite à chaque tour. Du coup... :roll: Bref, vous l'aurez compris, Fauna est un jeu extrêmement retords et le réduire à un [i:2un22muc]quizz animalier[/i:2un22muc], c'est n'avoir rien compris à la partie. Le jeu n'est pas prévu pour s'acharner sur les perdants, qui ne seront jamais complétement largué. Enfin le nombre de carte et leur précision (plusieurs variété du "même" animal peuvent être présente) rendent toute mémorisation quasiment impossible, surtout sur la géographie.

Funkenschlag: Die ersten Funken

Roger Troutman, à la préhistoire.

| 18 mai 2017 | Jetseb
Vous n’êtes sans doute pas dupe et vous savez très bien que Roger Troutman à la puissance de la Funk avec lui ! En ce qui concerne ce jeu, c’est la même chose, l’énergie électrique de Funk coule dans ses veines. Nous n’avons pas affaire ici à une affreuse reprise disco mais bien à une réécriture funkadelicious dix ans plus tard d’un des plus grands standard de l’histoire. « Les premières étincelles » vous ré-entraine dans l’univers de Funkenschlag tout en y apportant un certain nombre de nouveautés rendant le jeu à la fois très différent mais aussi savoureux ludiquement que son ainé. La réorchestration rend le jeu plus dynamique et aussi plus virulent tout en conservant le plaisir ludique. Le jeu est beaucoup plus exigeant que son ainé et ne pardonnera pas les grosses erreurs de début de partie. A noter que les configurations à 2 et 6 joueurs seront parmi les plus exigeantes.