Celui-là, ne le ratez pas !

S'il y a bien des projets kickstarter qui m'ont tenté, celui-ci sera le premier pour lequel j'aurais personnellement passé le pas.

Il ne vous reste qu'un mois pour venir compléter les 10% manquant pour l'aboutissement du projet et posséder par la suite ce qui, à la présentation des règles, en vidéo (voir le lien final) ou en version téléchargeable (les règles finales contiendront en autres le listing des 22 bâtiments différents ainsi que leurs capacités), semble des plus prometteurs.

En même temps, ce jeu a été deux fois finaliste du prestigieux concours de création de jeu de société de Boulogne Billancourt. En 2008 et en 2011 où à chaque fois sont mises en avant sa phase de révélation très originale et l'interaction très présente pour un jeu de ce calibre. L'adéquation Théme/Mécanisme est également souvent citée par le jury.

Les défauts cités en retour de ces concours furent la durée de jeu ou ses aspects "king making" qui sont aujourd'hui gommés, après de nombreuses années de travail.

Jugez plutôt ce que donne le produit ainsi achevé : Western Town est un jeu de société aux parties durant en moyenne 1h30 et durant lesquelles chaque joueur va se sentir l'âme d'un Marshal d'une ville du Far west de 1869.

Il faudra gérer les tâches les plus importantes pour développer sa ville ; creuser dans la mine d'or, favoriser sa population pour qu'elle s'agrandisse, développer sa ville avec de nouveaux bâtiments comme le barbier, le saloon, la banque ou même la potence... qui amèneront à leur tour d'autres possibilités de jeu.

Tout le jeu repose sur vos voisins. En effet : le joueur habile profitera bien de ses adversaires pour motiver ses hommes et se développer à leur insu !

Les 3 principaux critères qui permettent de gagner face à vos concurrents sont la population de votre ville, l'attrait qu'elle procure et enfin l'or que vous aurez exporté vers la banque de la nation.

Les tours sont rythmés par la venue de Lincoln qui déclare petit à petit l'importance de ces 3 critères.

Ainsi, à chaque partie, le facteur multiplicateur de ces critères pourra changer et il faudra faire preuve d'adaptation pour l'emporter . De même, des 22 bâtiments, ce ne sont pas les mêmes qui sont disponibles en début de partie, et, pour ne pas noyer les joueurs dans les choix, ce n'est que petit à petit que de nouveaux seront disponibles.

Profiter des autres est aussi le maître mot du jeu autour de la mécanique centrale de "révélation" qui, si vous l'employez à merveille vous permettra de prendre l'ascendant sur vos adversaires.

Chaque joueur se trouve à développer son plateau personnel qui représente sa ville sur laquelle il place les bâtiments qu'il construit. Chaque tuile de bâtiment construit lui apporte la carte action correspondante.

Ainsi plus votre ville se développe, plus votre richesse de jeu s'accroit. Cependant vous ne pouvez pas tout gérer de front et il vous faudra choisir, en début de chacun des 5 tours, les quelques bâtiments que vous aller jouer !

Ce choix est crucial pour contrer vos adversaires et prendre l'ascendant sur eux dans la phase de révélation, ou le guess sera de la partie.

Après ces choix cornéliens, chaque joueur joue deux bâtiments, la carte est alors posée face visible sur la table. La phase "jouer" est alors terminée, et suit celle des "révélations" durant laquelle les joueurs peuvent jouer une troisième carte action, révéler une carte ( le joueur révèle une carte de sa main identique à une jouée par un de ses adversaires et étant encore visible. Elle lui octroie une capacité et retourne la carte adverse.) ou passer. Cette phase est terminée quand tous ont finalement passé.

Toute carte conservée face visible à la fin de cette phase montre que vous avez été le seul à utiliser ce bâtiment. Et tout ce qui est rare est attrayant : vous allez remporter des points d'attraits, surtout, mais pas que... et Lincoln aime bien ça... mais pas les indiens !

Car chaque action de bâtiment qui provoque une intéraction avec l'extérieur de sa ville oblige le joueur a faire grossir le campement indien via le dé indien, celui-ci fait monter la pression et les indiens attaquent une ville quand un seuil est atteint.

La ville attaquée est soit celle qui a énervé les indiens, soit celle qui est la moins en paix avec eux. Et une ville Attirante, avec toutes ces allées et venues incessantes est forcément énervante pour les indiens...

Il faudra éviter leur courroux ou/et penser à s'armer... mais pas trop, car votre but ultime est ailleurs !

Le nerf de la guerre est donc d'anticiper le jeu de vos adversaires mais également vous donner les armes pour surprendre tout en réalisant les meilleures combos...

Si vous n'êtes pas encore sûrs, moi, j'y vais, je fonce, car le tarif "50€" propose des tuiles et cartes additionnelles, de beaux Meeples à la place des cubes et des frais de ports gratuits pour la France : on en aura pour son argent, c'est certain...

Réagir à cet article

Il y a 4 commentaires

jedisjeux
By Eucalys | 9 mars 2012 18:22

bravo a tous xD xD

et perso j ai fait passer la barre a 100% ,ce que je trouve justifié et tres content pour lui xD

jedisjeux
By limp | 9 mars 2012 12:22

Les 100% sont dorénavant atteints

jedisjeux
By Elgarion | 9 mars 2012 13:26

héhé, et j'ai été le 100eme contributeur (elgarion ^^). Fier-fier!

jedisjeux
By Elgarion | 9 mars 2012 08:34

Hop! A participé ;-)

Le projet a l'air en effet très intéressant, et j'aime bien le côté City Builder qui s'en dégage.