Codex Naturalis

Codex Naturalis est le premier jeu édité de l'auteur rennais Thomas Dupont avec des illustrations de Maxime Morin paru chez Bombyx dans leur célèbre gamme en boite métal carrée. Le jeu est prévu pour 2 à 4 joueurs à partir de 7 ans et pour des parties d'environ une vingtaine de minutes.

Dans ce jeu, les joueurs doivent assembler des pages du Codex Naturalis, le manuscrit secret qui recense les espèces des quatre règnes vivants dans les forêts primaires, en plaçant leurs cartes en fonction des ressources qu’elles apportent afin de remplir des objectifs communs ou cachés.

Que vous aimiez ou non les enluminures, je vous invite à découvrir le jeu avant de vous en donner mon avis après quelques parties.

Le matériel

Au premier abord quand on regarde la petite boite carrée de Bombyx, on remarque immédiatement les effets de dorure sur tous les côtés de la boite qui collent bien au thème du jeu, les enluminures. Et je dois bien avouer que ça fait son petit côté wahou quand on présente le jeu.

A l'ouverture du jeu on trouve : 1piste de score pliable en carton épais, 9 piuons en bois (2 rouges, 2 bleus, 2 vertts, 2 jaunes et 1 noir pour le premier joueur), 40 cartes ressource, 40 cartes dorure, 6 cartes de départ (recto/verso selon le niveau de jeu) et 16 cartes objectif.

Comme toujours chez Bombyx, on accorde une importance particulière aussi bien aux mécanismes d'un jeu qu'au travail éditorial. Pour Codex Naturalis, on n'est pas déçu : les illustrations de toutes les cartes sont superbes tant sur leur recto que sur leur verso. Il faut féliciter l'illustrateur Maxime Morin pour son travail sur ce jeu.

Certains pourront rergretter de ne pas mieux profiter des illustrations sur un plus grand format de cartes mais à ce tarif là (un peu moins de 15€) on ne peut pas tout avoir... Une chose est sûre, les 3 petits sachets plastiques sont bien utiles pour bien ranger le matériel et surtout éviter que toutes les cartes se baladent dans la boite métal au risque justement d'abîmer les bords des cartes.

Les règles du jeu

Le livret de règles est composée de 11 pages au format carré de 11x11cm (avec la même chose en anglais en retournant la règle). Les pages sont bien aérées avec pas mal d'images et d'exemples pour illustrer le jeu.

But du jeu : les joueurs doivent placer leurs cartes en fonction des ressources ou des objets qu'elles rapportent pour pouvoir récupérer des points immédiatement ou remplir des objectifs de fin de partie. Le premier joueur arrivé à 20 points déclenche la fin de partie.

Mise en place : chaque joueur prend une carte de départ et la place sur la face de son choix (il vaut mieux commencer les premières parties avec les mêmes faces identiques pour tous), deux cartes ressources et une carte dorure ainsi qu'une carte objectif secret parmi 2 tirées.

On place au centre de la table la piste de score avec les pions des joueurs, les piles des cartes ressources, dorures et objectifs desquelles on révèle les 2 premières cartes.

Tour de jeu : à son tour de jeu chaque joueur doit d'abord jouer une carte de sa main puis en ajouter une à sa main. 

En respectant le sens des illustrations les règles de pose sont les suivantes : la carte doit recouvrir un ou plusieurs coins visibles des cartes déjà posées (mais pas plusieurs coins d'une même carte) et seule la carte déjà posée doit comporter les coins nécessaires visibles. Si le joueur joue une carte dorure il doit posséder les ressources indiquées visibles dans son air de jeu même si elles sont recouvertes ensuite.

Si la carte jouée permet de marquer des points, le joueur les reporte immédiatement sur la piste de score en faisant avancer son marqueur.

Pour finir son tour le joueur ajoute une carte à sa main. Il peut choisir soit parmi les 4 visibles soit parmi la première carte face cachée d'une des deux piles.

Fin du jeu : la fin de partie se déclenche soit dès qu'un un joueur atteint ou dépasse 20 points sur la piste de score,  on termine le tour en cours puis chacun rejoue une dernière fois, soit s'il n'y a plus de cartes à prendre sur la table (beaucoup plus rare...).

Chaque joueur compte ses points obtenus avec les cartes objectifs et les ajoute à son score sur la piste. Le vainqueur est celui ou celle qui aura le plus de points.

Le livret de règles est plutôt bien illustré et il permet de vite entrer dans une partie. Une fois que chauqe joueur aura compris la mécanique de pose des cartes par dessus les autres en recouvrant un ou plusieurs coins (il faudra penser à bien montrer et expliquer l'illustration de la règle de pose en page 7) les tours de jeu seront assez rapides pour des parties de moins de 30 minutes.

 

 

La durée de vie

Codes Naturalis s'inscrit dans la gamme des jeux familiaux. On appréciera d'en faire quelques parties ou de le faire découvrir à un nouveau public mais les joueurs plus expérimentés pourront se sentir frustrés du manque de complexité du jeu. Malgré une main de départ qui change à chaque partie avec des objectifs différents, le jeu ne se renouvelle pas vraiment et il pourra manquer un peu de profondeur pour certains.

Codex Naturalis est un jeu qui s'intègre bien à la gamme de boite métal de chez Bombyx mais il faudra bien choisir son public pour prendre du plaisir à y jouer et profiter de ses cartes parfaitement illustrées.

Conclusion

Pour son premier jeu édité, Thomas Dupont aura profité d'une édition aux petits oignons de Bombyx. Le jeu est très abordable et s'adresse avant tout à mon avis à un public familial qui rechercherait des jeux beaux, pas trop complexes, plutôt rapides à jouer et pas chers. Pour ça, le pari est gagné.

Pour ceux qui aiment les jeux solos, l'auteur propose même une version solo qui est disponible en français sur le site de Bombyx.

Pour ceux qui aiment l'auteur, je vous invite à découvrir ses nouvelles productions ludiques toutes parues en 2021 : chez Sit Dow! le jeu Rush Out! et chez Blam! Dunaïa et surtout la série des Cartaventura

Avis de la rédaction

avatar

Après quelques parties où j'ai pu présenter le jeu à différents publics, même si j'ai apprécié mes premières parties je trouve que le jeu manque pour ma part un peu de profondeur. A contrario, les autres joueurs ayant à chaque fois découvert le jeu ont eux pris pas mal de plaisir, avec une mention spéciale pour les illustrations des cartes, et ils ont été surpris de profiter d'un tel jeu "dans une si petite boite".

Au final, je n'enchainerai pas les parties mais je serai toujours content de pouvoir faire découvrir le jeu et ses mécaniques !

 

Réagir à cet article

Il y a 1 commentaire

bgarz
By leplanoie06600 | 25 nov. 2021 à 10:20

bonjour .

tous a faire d accord avec cette article.wink