Critique de Il était une forêt

Il était une forêt, né du film éponyme, vous propose de devenir l'architecte d'une forêt primitive. Quoi de mieux pour assouvir vos rêves de grandeur ! ? Oui mais attention, il s'agit de faire ça intelligemment, vos espèces animales ne doivent être ni en surnombre, ni en voie d'extinction !

Matériel

Dans cette petite boite (avec l'affiche du film en couverture), 64 cartes vous attendent : 16 par étage de la forêt (sol, 1er étage, 2ème étage et canopée). Oui il va falloir construire votre forêt arbre par arbre. Chaque arbre complet vous rapportera 3 points.

Mais c'est pas tout ma ptite dame. Dans ces arbres peuvent vivre toutes sortes d'animaux, et c'est là qu'il faut faire gaffe : vous devez posséder en fin de partie autant d'individus de chaque espèce que vous avez d'arbres complets ! Ha ça se corse...

Les cartes sont d'excellente facture et le design est globalement réussi (beau et lisible). Tout petit bémol : certains joueurs ont parfois besoin de temps (genre une partie ^^) pour repérer le recto et le verso... un peu plus de différenciation aurait peut-être été la bienvenue.

Vous trouverez aussi une carte mémo de décompte des points et un livret très bien conçu avec la règle du jeu et une dizaine de pages d'infos consacrées à la forêt tropicale, rédigées sous couvert de Francis Hallé.

Le + :

Le tout tient quasiment dans la main et soulignons qu'il est entièrement éco-conçu, comme d'habitude avec Opla.

Règles

Le jeu en lui-même s'explique en 5/10 minutes. Vous allez poser vos étages de forêt tout en faisant attention à l'équilibre de votre écosystème. Pour ça, le thème est vraiment astucieusement rendu.

Là où le jeu devient vraiment malin, c'est qu'à votre tour vous allez devoir poser une carte chez vous et en donner une à votre adversaire. Celui-ci doit forcément la poser dans sa forêt, et tout de suite.

Du coup, le roulement des cartes est fluide et le jeu devient méchant. Vous allez tenter de conserver votre forêt comme vous l'entendez (parfois en gardant des cartes "au cas où" on vous attaque) tout en envoyant des vilenies aux autres (comme les tronçonneuses qui font -2 points au décompte) afin de dérégler la verte harmonie qui se dégage de leurs arbres. C'est moche :) mais que voulez-vous, construire une forêt, c'est la jungle.

Le jeu propose une version solo et une variante semi-coopérative, mais je pense qu'elles demeurent plutôt anecdotiques. Tout le sel du jeu se trouve dans la gestion des cartes qu'on nous envoie à la tête !

Durée de vie

Il y a une marge de progression sur ce petit jeu. Au départ, on se la joue petit bras, on essaie de faire une petite forêt pas trop mal, on réagit comme on peut aux cartes adverses, et peu à peu on devient plus ambitieux... On anticipe mieux les coups du sort et les attaques possibles quand on connait bien les cartes.

L'avantage, c'est qu'avec son thème et ses règles faciles, il est résolument tout public (dés 7 ans)... tout en ayant une petite latitude sous le moteur. Bilan, un très bon jeu gateway qui gagne à être connu !

Le conseil de Jedisjeux

Jouez bien chacun votre tour ! Oui parce qu'avec cette règle où l'on fait poser à l'autre pendant son propre tour, des fois, on ne sait plus où on en est (l'autre à parfois envie de continuer à jouer et va piocher dans la foulée, et après, c'est le gros bazar). Construire une forêt nécessite un peu de rigueur que diable !

Avis de la rédaction

avatar
Il était une forêt est à la fois pédagogique, accessible, fluide (il n'y a pas de pause), familial et méchant ! Voilà un cocktail pas si commun. Florent Toscano a le chic pour faire simple et efficace et David Boniffacy l'accompagne avec talent, alors pourquoi s'en priver ? D'autant que la production du jeu est cohérente avec le discours... (une fois n'est pas coutume... )
avatar
Je rejoins tout à fait shanouillette sur son avis. Ce jeu est une vraie réussite qui tourne parfaitement dans toutes les configurations (2,3 et 4) et c'est suffisamment rare pour le signaler. Les parties sont rapides mais intenses (entre joueurs) et bonne enfant (en famille) car il ne faut pas se le cacher c'est un jeu méchant un peu du style du petit prince ou l'on joue parfois pour s'avantager souvent pour faire du tort à l'autre (ou du moins ne pas l'avantager ...). En plus je soutiens le concept de jeu eco-responsable alors chapeau beau l'artiste !
Réagir à cet article

Il y a 9 commentaires

jedisjeux
By Lapinesco | 5 mars 2014 11:38

Oui un très bon petit jeu.

J'ai acheté et essayé Lincoln (même éditeur et même auteur), qui donne plus dans le jeu de rapidité, belle surprise aussi, quel talent !

jedisjeux
By Shanouillette | 5 mars 2014 14:19

Oui nous avons craqué pour Lincoln nous aussi, étant fans de la bd ça aide pas ^^

jedisjeux
By jahwork | 5 mars 2014 15:27

Un très bon jeu, malin, rapide et beau

Petit détail sur la fiche. Vous mettez "Opla" pour l'éditeur, mais n'est-ce pas "Jeux Opla" ?

Parce que sinon on perd tout l'intérêt du jeu de mot...

jedisjeux
By Shanouillette | 5 mars 2014 15:40

Cepafo ! Faudra qu'on corrige ça...

jedisjeux
By drezounet | 5 mars 2014 15:53

Un très bon jeu, malin, rapide et beau

Petit détail sur la fiche. Vous mettez "Opla" pour l'éditeur, mais n'est-ce pas "Jeux Opla" ?

Parce que sinon on perd tout l'intérêt du jeu de mot...

- jahwork

J'ai du la lire a plusieures reprises avant de la comprendre :)

je n'avais jamais fait attention, Merci ! :)

jedisjeux
By Blue | 5 mars 2014 15:54

Cepafo ! Faudra qu'on corrige ça...

- Shanouillette

même que c'est corrigé pour tous les jeux jeux opla

jedisjeux
By Shanouillette | 5 mars 2014 16:47

merci

jedisjeux
By kobox | 6 mars 2014 13:16

En effet ça a l'air sympa comme jeux et les illustrations (en tout cas de ce qu'on voit sur les photos) me donne envie d’essayer d'avoir la plus jolie des forêts :)

jedisjeux
By cyril83 | 6 mars 2014 22:01

hésites pas tu ne seras pas déçu ;)