Critique de Medieval Academy

Oyé Oyé damoiseaux, nous sommes en l'an de grâce 2014 et la Medieval Academy va bientôt ouvrir ses portes.

Le Roy quémande un nouveau chevalier, toutes les qualités sont requises pour y entrer, nous ne lésinons pas sur la qualité, seul le meilleur d'entre vous sera adoubé. Nous allons vérifier le respect de vos valeurs, le courage, l'abnégation, la galanterie, l'érudition, le poutrage de dragon. Rien ne vous sera épargné pour faire de vous l'élite du royaume, autrement dit, un Chevalier.

Matériel

Medieval Academy est avant tout une oeuvre de Chevalier... Heu, pardon de Pierre Lechevalier, alias Pierro !

C'est un illustrateur que j'adore, mais qui ne semblait pas trop partager mes goûts ludiques. Il a par exemple illustré Ghost Story ou Yggdrasil, qui sont splendides, mais dont je ne fais absolument pas partie de la cible (ceux qui me connaissent savent que les jeux coop, c'est pas pour moi).

Ça faisait longtemps que j'attendais un jeu comme ça, et rien que ça, c'est déjà un bon point.

Donc, comme à son habitude, Pierro a fait un travail extraordinaire, avec de nombreuses illustrations très humoristiques.

Globalement, la qualité est standard, 7 plateaux, des cartes, des jetons, plein de pions (plus que nécessaire).

Du fait du jeu, il faudra penser à protéger les cartes (beaucoup de mélange, c'est un jeu de draft avant tout). Mais c'est bon signe, c'est que le jeu va être utilisé !

Règles

La règle est assez simple, suffisamment pour pouvoir y jouer avec des enfants de 7-8 ans. J'ai pu tester avec mon fils de cet âge là, le jeu a fonctionné parfaitement. Il a compris pendant la première partie ce qu'il fallait faire et a su jouer aussi bien qu'un adulte dès la seconde partie.

Le jeu n'est pas pour autant dénué d'intérêt.

Le principe est une combinaison de deux gros mécanismes :

- le draft que je ne présente plus pour la distribution des cartes

- 7 courses simultanées pour obtention des points

Il faudra donc être mieux placé que les autres sur les plateaux. Le soucis, c'est que ce n'est pas nécessaire à tous les tours. Certains vont avoir un décompte pour chaque tour de jeu, d'autres tous les trois tours, voir seulement au dernier tour. De même ils n'ont pas tous les mêmes règles.

Il y a 3 sortes de plateaux :

- ceux où être le premier rapportera des trucs

- ceux où être dans les derniers en coûtera.

- un où il faudra se contenter d'être sur une place bien particulière.

Pour varier un peu les parties, ces plateaux sont double faces, le côté verso propose alors d'autres règles pour ces plateaux que je vous laisse découvrir.

A ce stade, il y a deux sortes de lecteurs : ceux qui se sont endormis à mon exposé et les autres.

En gros, il ne faut pas plus de cinq minutes pour que tout le monde ait compris le jeu et rentre dans la partie.

Durée de vie

Medieval academy est un jeu dont on ne se lasse pas. Il se joue avec tout public et plait à tout le monde.

Entre gros joueurs, les batailles vont être acharnées, les drafts très tendus. En famille, le jeu sera un peu plus soft, mais toujours amusant.

Blue Cocker nous signe un numéro 1 (c'est marqué sur la boite, y'en aura d'autres :) ) de toute beauté.

Certainement un gros hit de cette année 2014. Dommage qu'il sorte si tard, il aurait mérité sa sélection à Cannes.

Le conseil de Jedisjeux

Pour varier les parties, il ne faut pas hésiter à retourner les plateaux. Les règles ont l'air un peu plus complexes comme ça, mais elles sont très vite assimilées. Ceci dit, il ne faut pas tout retourner, peut-être 2 ou 3 par parties au maximum.

Avis de la rédaction

avatar
Medieval Academy est un jeu que j'adore sortir. Je l'ai dit dans l'article, mais il est beau, et déjà, ça fait plaisir d'ouvrir la boite. Mais en plus, le jeu est un excellent jeu pour tout type de joueurs. Suffisamment vicieux pour attirer les vieux briscards comme moi, mais pas trop pour ne pas rebuter les joueurs occasionnels. Je n'ai pas essayé le jeu à 2 joueurs, mais à la lecture de celle-ci, je n'essayerai jamais. Elles ont au moins le mérite d'exister pour ceux que cela intéresse, même si j'aurai préféré que l'éditeur précise 3-5 sur la boite avec variante pour jouer à 2. Un jeu qui saura se battre dans la même cour que les aventuriers du rail ou autre Carcassonne (qui restent de grosses références pour convertir des non joueurs aux jeux de société modernes).
avatar
Un très très bon jeu que l'on soit novice ou joueur expérimenté. Medieval Academy est un jeu très dynamique où les choix ainsi que les stratégies sont multiples. Un jeu que vous n'aurez aucun mal à ressortir régulièrement. Pour le jeu à 2 joueurs il y au aussi la variante Lancelot qui change pas mal les choses. Un jeu que je recommande vivement !
Réagir à cet article

Il y a 1 commentaire

jedisjeux
By pearl83 | 6 mars 2014 23:49

Jeu testé au festival de cannes 2014. Très bon jeu de draft. Rien n'est joué jusqu'au dernier moment. Première partie et première gagnée. Il faut bien lire les règles pour éviter comme nous lors de la première partie des petits oublis. Et les variantes proposées risquent d'apporter du piment.