L’invasion des virus dans Viral

Vous voilà dans la peau d’un virus ! Et, vous avez décidé d’aller infecter un nouveau patient... mais, vous n’êtes pas le seul... Vous allez donc rentrer en compétition avec d’autres virus !

Vous allez devoir gagner des points d’infection en déclenchant des crises dans les différents organes et en envahissant les différentes zones du corps. Cependant, n'espérez pas que votre hôte vous laissera faire... son système immunitaire fera tout pour contrer vos projets.

Viral est un jeu pour 2 à 5 virus, à partir de 10 ans et pour un temps d’incubation entre 60 et 90 minutes.

Au cœur du virus

Le contenu de la boîte

Le contenu de la boîte

La boîte est au format d’une grande boîte carrée standard qui, si on fait abstraction de son plateau, est une grande boîte pour peu de matériel. Cependant, on a un beau grand plateau de jeu qui est nécessaire pour la visibilité du jeu, donc on peut comprendre. Quoi que la boite aurait pu être un peu plus fine.

On retrouve donc dans cette boîte un grand plateau de jeu représentant les organes du corps humain, 5 virus avec un plateau reprenant le rappel des différents symboles utilisés sur les cartes, ainsi que les pions du virus et ses cartes de départs, un paquet de cartes pour améliorer les capacités de notre virus, un paquet de cartes Evénement et quelques jetons pour définir les conditions dans les différentes zones du corps.

Le matériel est de qualité standard, très agréable à utiliser et avec énormément de rappel au niveau des règles indiqués un peu de partout, ce qui aide à la fluidité du jeu.

Le graphisme est très sympathique et colle vraiment bien avec l’univers du jeu.

Comment infecter au mieux un patient

Le plateau de jeu avec les virus qui s’installent

Le plateau de jeu avec les virus qui s’installent

Votre but est donc de faire plus de dégâts dans le corps que les autres virus.

Les organes du patient sont divisés en plusieurs zones (cerveau, coeur, système digestif,...) et chaque zone peut être divisée en plusieurs organes (par exemple, le lobe gauche et le lobe droit du cœur).

Une partie de Viral se joue en 6 tours et chaque tour est divisé en 6 phases.

Tout d’abord, vous allez pouvoir jouer deux actions. Pour ce faire, chaque virus possède un set de cartes, composé de deux types de cartes différentes : les zones du corps et des cartes Mutation. Tous les joueurs vont choisir face cachée, une carte zone et une carte mutation. Ensuite, dans l’ordre du tour, les joueurs vont révéler leurs cartes. On fait ensuite une deuxième action de la même manière.

La carte zone va définir où certaines de vos actions vont se produire et la carte mutation va définir quelle(s) actions(s) vous allez faire : donner un bouclier à un de vos virus, déplacer un de vos virus par le système sanguin, placer un virus sur un organe, retirer le virus d’un autre joueur dans un organe où vous êtes présent, attirer un virus ou encore absorber tous les virus présent sur votre organe.

Une fois les deux actions de tous les joueurs réalisées, vous reprenez dans votre main les cartes posées au dessus de votre plateau, puis vous placez les quatre cartes que vous avez jouées au-dessus de celui-ci. Ce qui veut dire qu’il y a un effet temporisateur de vos actions, vous ne pourrez pas rejouer immédiatement dans la même zone, ni la même carte mutation.

Cartes zone et cartes mutation

Cartes zone et cartes mutation

La seconde étape est celle de la recherche. Les médecins ne vont, bien entendu, pas vous laisser faire. Ils vont donc faire de la recherche sur les différents virus présents et prescrire des traitements.

Pour celà, on va regarder qui contrôle chaque zone du corps. En fonction des indications sur chaque zone, le joueur qui possède le plus de virus dans la zone (tous les organes compris) est majoritaire et remporte un certain nombre de points d’infection. En contre partie, la recherche avance également sur son virus.

Tableau de recherche et jetons zones

Tableau de recherche et jetons zones

La troisième phase est celle de l’événement. Et oui, la progression des maladies peut être imprévisible.

Vous allez devoir, tout simplement, suivre les instructions indiquées sur la carte du dessus.

Ces cartes servent également de compte tour, vu qu’il y en a exactement le même nombre que le nombre de tours.

Cartes événements

Cartes événements

La quatrième phase est la réponse du système immunitaire ! En effet, celui-ci va tout faire pour ralentir votre progression.

Une crise est déclarée dans un organe qui contient trop de virus, quels qu’ils soient. Le nombre de virus nécessaires pour déclencher une crise dépend du nombre de joueurs.

Dès qu’un joueur pose le virus qui atteint la valeur de crise, un jeton crise est placé sur l’organe et c’est dans cette phase qu’on va les résoudre. Bonne nouvelle pour vous, il n’y a que quatre crises par tour possible. A partir de la cinquième qui se déclenche, on les ignore.

Pour résoudre la crise dans l’organe, on regarde le joueur qui est majoritaire dans celui-ci. Il gagne deux points d’infection et les autres joueurs présents gagnent un point. Ensuite, tous les virus présents dans cet organe retournent chez leur propriétaire, ils sont expulsés du corps. Sauf les virus qui possédaient un bouclier. Dans ce cas, ils restent dans l’organe, mais perdent leur bouclier.

Dans la phase cinq, les remèdes contre les virus vont être injectés dans le patient. Si un joueur a atteint la case seringue sur la piste de recherche, un remède est injecté contre son virus. Il doit donc retirer tous ses virus du corps et il place son jeton de recherche en bas de l'échelle.

Et pour finir, la dernière phase va permettre de clôturer le tour. La piste d’égalité est mise à jour en fonction des points d’infection de chacun. Cette piste permet de départager les joueurs en cas d’égalité. De plus, si des absorptions ont été réalisées dans le tour, celles-ci sont libérées.

Cartes mutation qu’on peut acquérir pendant la partie

Cartes mutation qu’on peut acquérir pendant la partie

Dernière petite chose importante, en gagnant des points d’infection vous pourrez passer certains paliers sur la piste de score qui vous rapporteront notamment de nouvelles cartes mutation. Si vous atteignez ce palier, vous pouvez choisir une carte parmi celle disponible et l’ajouter à votre main. Vous améliorez ainsi les capacités d’agir de votre virus.

Vous allez également déclencher à un moment donné, un changement sur les scorings des zones. Quand un joueur franchit le nombre de points requis, toutes les tuiles de score sont retournées.

Et voilà, celui qui aura le plus de points d’infection en fin de partie sera déclaré le meilleur virus !

La règle en elle-même est très bien écrite et très claire, avec pas mal d’exemples. Il n'est pas forcément facile de voir quoi faire et les aboutissants de nos actions, mais après une partie tout devient beaucoup plus clair.

Mon avis personnel

Viral est un jeu très sympathique, mais également méchant :p Les joueurs vont tout faire pour que les choses profitent à eux et pas à leurs adversaires. En général, je n’aime pas les jeux méchants, mais ici ça passe sans problème. Il faut dire que le jeu vous mettra des bâtons dans les roues à vous aussi.

En effet, être majoritaire et se placer en nombre pour assurer sa majorité va vous rapporter des points. Mais gagner des points entraîne généralement une montée sur l’échelle de recherche qui finira un jour par entraîner le retrait de tous vos virus ! Sans compter les crises qui pourront aussi vous rapporter des points mais également vous faire disparaître. Il faut donc bien doser les choses afin de ne pas se retrouver avec un ou plusieurs tours à blanc parce qu’on a tout perdu. Tout est une question de timing :) Et c’est ce qui rend le jeu intéressant et riche.

Par contre, la première partie peut être longue, je dirais même trop longue vis à vis du type de jeu. Les règles ne sont pas compliquées et le plateau permet de bien suivre les différentes phases, mais il faut appréhender toutes les cartes mutations, essayer de voir les possibilités et on est parfois un peu perdu, on tâtonne sans trop savoir où aller. Résultat, la première partie à tendance à s'éterniser. Cependant, cet effet s’attenue au fur et à mesure des parties et le jeu finit même pas devenir fluide. Il y a comme un cap d’apprentissage à passer.

Le jeu est prévu pour être joué à deux joueurs grâce à une variante avec un joueur fantôme. Je ne suis pas totalement fan de ce système. La variante a le mérite d’exister et permet de découvrir le jeu avant de se lancer sur des parties avec plus de joueurs, mais ce n’est clairement pas la configuration la plus intéressante pour moi.

Par contre le jeu est fun, on finit par prendre plaisir à s'embêter l’un l’autre et à rire quand un joueur se fait avoir par un mauvais timing (niark niark niark).

Bref, même si ce n’est pas un incontournable qui sortira à chaque fois, ça reste un jeu très agréable à jouer de temps en temps pour une petite joute de fin ou de début de soirée.

Avis de la rédaction

avatar

Viral est un jeu sympathique où vous devrez bien gérer votre timing pour être majoritaire au bon moment afin de ne pas vous retrouver trop affaibli et perdre tout avantage que vous auriez prit. C’est un jeu où les joueurs vont se mettre des bâtons dans les roues en permanence, mais où le jeu également va tout faire pour vous éradiquer. Un jeu agréable à jouer de temps en temps même si au départ il n’est pas facile à appréhender.

Réagir à cet article

Il n'y a aucun commentaire

Krissou
By cyril83 | 27 août 2019 18:13

Une seule partie à mon actif, mais un bon souvenir, entre planification, anticipation, bluff et opportunisme avec un thème bien présent, on s'amuse bien entre coups vaches et coups bas !
Pas de quartier entre microbes !