[PROTOTYPE] : Acqua alta

A chaque fois qu’on me propose de tester un prototype, je me sens investi d'une petite responsabilité. Je ne perd pas de vue que souvent, l’auteur a déjà passé beaucoup de temps à réfléchir sur les mécanismes, comment équilibrer, répartir les points, veiller à ce qu’il n’y ait pas une tactique imparable, des cartes trop fortes, etc…et donc je crois que tout testeur doit aborder « l’objet » avec respect et sérieux, tout en essayant de faire des commentaires un brin constructifs, apporter un autre regard, attirer l’attention sur un aspect qui semble important, un problème éventuel etc…

Monsieur Jason et Dame Brigitte présentant Acqua Alta à monsieur Franz ainsi qu'à votre serviteur...

Monsieur Jason et Dame Brigitte présentant Acqua Alta à monsieur Franz ainsi qu'à votre serviteur...

Quand monsieur Jason et Dame Brigitte, co-auteurs, ont proposé presque timidement de tester Acqua Alta, en ce qui me concerne, je n'ai pas hésité très longtemps : Venise, des bâtiments à retaper, faire du commerce, réaliser des objectifs secrets, un esprit à la Fresco…Ah mais ça attire mon attention ça m'sieur-dame !

Pour partir avec moi dans la plus célèbre des cités qui a les pieds dans l'eau, il y avait aussi monsieur Franz (lui-même concepteur de proto, il travaille activement à un jeu qui a pour thème de célèbres envahisseurs qui venaient du Nord), Mister S. et Dame Brigitte. Quand à monsieur Jason, il a assuré la supervision de l'ensemble.

Dans Acqua alta, chaque joueur appartient à une famille vénitienne prestigieuse, et pour acquérir encore plus de prestige, il va essayer de rénover divers bâtiments qui souffrent de l'usure du temps et de l‘humidité… mais quelle idée aussi d'avoir construit une cité dans un endroit pareil ! Ah le lion peut rugir ! Il en reste pas moins que si un jour il se retrouve avec les pattes dans l'eau, il fera un drôle de tête.

Enfin bref, il y a du boulot. Ce serait merveilleux pour Venise si Acqua Alta était un jeu coopératif…hélas, ce n'est pas du tout le cas : les joueurs vont se livrer une concurrence féroce, chacun pour faire mieux que les autres et au besoin, si on peut dénoncer un adversaire au fisc ou faire enfermer un personnage d'un camp adverse dans une geôle (forcément) humide…et bien il faut pas se gêner. Cela dit, il aura pas à se plaindre le gars hein : loger gratuitement au pont des soupirs, alors que certains doivent payer des fortunes pour le visiter, si ça c'est pas du bol…!

Un tour de jeu se découpe de la manière suivante : tout d'abord, le premier joueur pioche une carte évènement valable pour tous et qui va changer quelque peu les problématiques du jeu pour le tour. Ainsi, cette carte fixe l'acqua Alta, ce qui détermine des quantités pour le commerce, les tarifs, le nombre de déplacement autorisés du mécène, peut interdire aussi le jeu d'un personnage, etc…bref, des contraintes auxquelles les joueurs devront s'adapter. A noter sur chaque carte une petit note historique que je trouve bienvenue.

Le plateau d'un peu plus près...

Le plateau d'un peu plus près...

Les joueurs vont pouvoir ensuite déplacer leurs pions mécènes dans les rues sinueuses de Venise, pour se rendre à divers endroits ou des actions sont possibles : gagner des ducats, rénover un bâtiment ou une œuvre, jouer 2 personnages, …

Les personnages ? Et bien nous avons un percepteur et un condottière pour embêter les autres, une marchande pour vous enrichir, un architecte pour le ravalement de façade, une artiste pour la rénovation d‘œuvre d‘art en péril, et enfin un gondolier pour vous balader et visiter (en marquant quelques points) des églises, des palais, la place Saint-Marc etc….ben oui, tant qu'à faire, on n'est à Venise après tout, autant en profiter.

Un personnage permet de réaliser une action, à un coût variable selon le processus suivant : Chaque joueur dispose d'un jeu de 6 cartes et doit les installer aléatoirement devant lui au début du tour. En fonction de l'emplacement du personnage qu'ils désirent jouer, il y aura une sorte de surcoût alors que d'autres seront gratuits. Mention spécial quand même au percepteur qui permet de taper quelques ducats chez un adversaire et au condottière qui permet d'enfermer un personnage d'un joueur adverse au pont des soupirs.

Evènements et contrats...

Evènements et contrats...

Naturellement, durant la partie, j'ai pensé à San Marco, Masters of Venice, Venedig de monsieur "Carcassonne" Wrede ou encore à Rialto, mais Acqua Alta propose des mécanismes différents.

De l'avis des concepteurs, nous avons joué plutôt « agressif », percepteurs et condottières n'ont en effet pas chômé.

Question matériel, c'est déjà un joli prototype, mais certaines illustrations sont peut-être à revoir, surtout pour des raisons ergonomiques et de lisibilité. J'ai bien aimé l'aide de jeu réalisée…sur un masque de carnaval. Original et bien thématique.

Parmi des réglages à rééxaminer, il y aurait le nombre de tours et l'attribution de points à certains moment. Enfin, de l'avis de monsieur Jason lui-même, il semble qu'amasser rapidement une belle fortune est parfois un peu trop facile. Bref, il reste quelques ajustements à faire (et c'est toujours ce qu'il y a de plus long), mais la mécanique principale est bien en place et tourne parfaitement.

Acqua Alta est destiné à participer à un prestigieux concours. Peut-être aurons-nous bientôt quelques nouvelles de ce jeu. En tout cas, merci à Dame Brigitte et monsieur Jason d'avoir fait confiance à des joueurs de Terraludis pour examiner leur création ludique.

Réagir à cet article

Il y a 4 commentaires

jedisjeux
By Largonote | 17 avr. 2014 21:19

Un grand merci au Zeptien pour cet article résumant bien l'ambiance sans révéler les mécanismes fondamentaux. Nous sommes tout honorés de cette parution.

jedisjeux
By Shanouillette | 17 avr. 2014 22:05

Bonne chance avec ce jeu, le thème de Venise me fait envie d' emblée :D

jedisjeux
By Rugh Malher | 22 avr. 2014 09:19

De retour justement de la sérénissime, où certaines callé et divers cul de sac me remémoraient parfois cette partie, je dois absolument démentir la rumeur selon laquelle le Zeptien aurait une légère tendance à jouer de manière quelque peu agressive.

Non, ce sont juste les autres autres joueurs qui sont bien trop pacifiques ... :D

Merci au Zeptien pour l'ecriture de ce rapport de partie, et merci aux concepteurs de nous avoir fait découvrir ce jeu, et bonne chance pour le flip !

Franz

jedisjeux
By Largonote | 25 avr. 2014 09:40

Merci Shanouillette pour ton encouragement car oui il en faut. Quant à Franz, j'espère que ton proto avance bien et que nous aurons l'occasion d'expérimenter les prochaines versions et peut être de nouvelles conceptions, qui sait...