Food Fight

6 /10 (1 notes)

La nourriture se rebelle, et chaque repas va être source de combat entre les joueurs pour obtenir le privilège de manger le petit déjeuner, le déjeuner ou le diner. Et quand les joueurs parviennent à se mettre d'accord, c'est le chien qui s'en mêle...

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chaque joueur possède trois jetons : petit déjeuner, déjeuner, et diner.

A deux joueurs, on tire deux cartes repas, à plus de deux joueurs, on en tire trois. Ces cartes ont des valeurs allant de 1 à 3. Ce sont les points de victoire à remporter.

Chaque joueur reçoit ensuite neuf cartes de jeu.

Il en sélectionne 5 (les cartes "éphémères" ne peuvent pas y figurer) qui vont servir à tenter de remporter une des cartes repas, les 4 autres étant conservées en main, et servant de cartes renfort. Les cinq cartes attaque sont mélangées entre elles et conservées en tas, face cachée.

Puis chacun choisit un de ces jetons et tous le dévoilent simultanément. On sait alors pour quelle carte les joueurs vont lutter, certaines de leurs cartes pouvant être plus fortes selon le type de repas "attaqué".

Si un joueur se retrouve seul à combattre une carte repas, il jouera contre le "chien" : une sorte de joueur virtuel.

Puis, repas après repas, les joueurs concernés luttent pour remporter la carte et les points qui vont avec.

Ils dévoilent la première carte de leur paquet "Attaque" et peuvent jouer des cartes "éphémères" depuis leur main. Chaque carte a une valeur d'attaque en haut à droite, et un effet en bas de carte. Le joueur ayant le score le plus bas peut jouer des cartes attaque de sa main, qu'il place en renfort : seule leur force d'attaque est activée et s'ajoute à celle de la carte d'Attaque en cours, mais pas la capacité de la carte. A tour de rôle, et une seule fois, chaque joueur peut ajouter des cartes de renfort. Le joueur remportant cette "manche" prend un jeton "sucrerie". Puis, les joueurs retournent leur seconde carte "Attaque" pour démarrer une nouvelle manche. Les cartes jouées précédemment ne comptent pas sauf si un effet de carte annonce le contraire.

Le joueur ayant le plus de jetons sucrerie remporte la carte Repas.

Une fois les cartes repas ainsi distribuées, si aucun joueur n'a 10pts ou davantage, on rejoue une manche avec 9 nouvelles cartes par joueur.

La version pour joueurs non débutants consiste à drafter les neuf cartes que chaque joueur aura en main.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Âge
à partir de 13 ans
Durée
30 minutes
Mécanismes
Combinaisons, Pari, Draft, Gestion de main
Thèmes
Cuisine
Date de sortie
2011
Auteur(s)
Matt Hyra
Illustrateur(s)
Robb Mommaerts
Editeur(s)
Cryptozoic Entertainment

avatar

Lourdingue !

| 18 mai 2017 | limp
A la lecture, on se dit qu'on va avoir un jeu déjanté et très sympa à jouer. Mais il se trouve que le hasard est trop présent pour un jeu qui demande pourtant d'optimiser ses cartes. Du coup, on se retrouve frustré, avec un jeu qui oscille à mi-chemin entre deux genres sans trop parvenir à se décider. Ce hasard est bien plus géré et acceptable quand on joue la variante "expert" qui propose de drafter ses mains de cartes, mais le jeu gagne aussi alors en durée de partie et devient un peu trop long. Les illustrations sont marrantes et réussi, donnant un style particulier et plaisant au jeu. Plein de références et de jeux de mots présents, à la manière d'un Munchkin. Petit ovni, non exempt de défaut, Food Fight mérite tout de même à être découvert, son côté exotique lui donnant un charme que certains jeux, meilleurs dans la pratique, ne parviennent néanmoins pas à procurer...
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles

Extensions

Food Fight: Snack Attack

Food Fight: Snack Attack

La nourriture se rebelle, et chaque repas va être source de combat entre les joueurs pour obtenir...

  • 2 à 6 joueurs
  • à partir de 15 ans
  • Sortie : 2012
En savoir plus