Mykerinos

15 juil. 2009 | par Le Zeptien

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
4
Date
15 juil. 2009

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 8 ans
Durée
45 minutes
Mécanismes
Combinaisons, Blocage, Majorité
Thèmes
Historique, Egypte antique
Date de sortie
1 janv. 2006
Auteur(s)
Nicolas Oury
Illustrateur(s)
Arnaud Demaegd
Editeur(s)
Ystari Games

Scores

# Nom Score
1 Le Zeptien 39
2 mademoiselle A 35
3 Jonathan 45
4 Ryoko 30
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

Le Zeptien
By Le Zeptien | 15 juil. 2009 00:00

Une partie de Mykerinos bien spéciale et à plus d'un titre.

Ryoko n'est pas un pseudo, mais bien le prénom d'une demoiselle...japonaise.

Ne connaissant que quelques mots en français, Ryoko présente néanmoins l'avantage de parler anglais.

C'est donc sans filet que pour la première fois, je me suis lancé dans l'explication d'un jeu en anglais : "If you want to begin an excavation, you take one cube and you put it on the region of your choice...but, with the power of Miss Blakmore, you could..." etc...vous voyez le topo ?

La demoiselle a compris malgré mon anglais de cuisine, mais je dois admettre qu'elle a joué en fait à une variante de Mykerinos.

En effet, étais-je trop ému d'expliquer un jeu dans la langue de Gordon Brown à une honorable représentante du pays du soleil levant, je sais pas, mais n'ayant pas joué à Mykerinos depuis un moment, je me suis un peu gourré sur l'ordre de tour et même sur la pose des premières régions...mais ça n'a pas rendu le jeu ininteressant et la partie fut amusante.

Bon, ce ne fut pas faute de la prévenir, mais Ryoko va commettre l'erreur typique des débutants : ne pas aller assez souvent au Museum...de plus, par deux fois, un méchant zeptien va l'empécher de récupérer une tuile monsieur Brown (pas le Prime Minister cette fois, le mécène...). Au final, j'ai moins de tuile que les autres, mais je m'en sors pas trop mal...mais Jonathan va se montrer encore meilleur...et miss Ryoko s'est bien amusée, au point même d'avoir envie de savoir ce que cela pourrait donner avec l'extension.