Scarab Lords

5.3 /10 (3 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Le plateau de jeu représente le royaume du pharaon déchu, divisé en 2 régions de 3 domaines chacune (militaire, économique et religieux) que vont essayer de contrôler 2 clans rivaux. Pour cela, ceux-ci vont devoir exercer la plus grande puissance possible dans chaque domaine pour s'en assurer la suprématie lorsqu'un état des lieux est effectué à la fin du tour de chaque joueur.

Les 2 joueurs disposent pour débuter d'un paquet de 30 cartes à leur couleur (différents pour chacun). Sur ces cartes figurent 4 indications :

. la phase au cours de laquelle une carte peut-être jouée (phase 0, 1, 2 ou phase de suprématie) ;

. la colonne où peut être posée la carte, identifiable par un symbole de couleur précis (rouge, bleu ou vert) ;

. la catégorie de la carte (Exécutant, Leader, Construction, Dieu ou Destin) ; chaque catégorie dispose de restrictions bien précises rendant très tactiques les choix des cartes à poser ;

. un texte décrivant le pouvoir spécial d'une carte (si elle en possède un).

A son tour, un joueur peut effectuer une ou plusieurs actions dans chacune de ses 4 phases (les 4 phases doivent être exécutées dans l'ordre avant que l'adversaire n'entame son tour de jeu) :

. jouer une carte dans une colonne, de son côté du plateau de jeu (et essayer ainsi de s'y trouver majoritaire en faisant la somme des cartes étalées) ;

. retirer la malédiction pesant sur une carte en enlevant un éventuel pion scarabée s'y trouvant (les cartes peuvent être maudites pour annuler leurs effets grâce aux capacités spéciales d'autres cartes) ;

. activer le pouvoir spécial d'une carte au cours de sa phase (une carte posée en phase 2 ne peut être activée qu'au cours de la phase 2).

Le tour d'un joueur s'achève par le calcul des suprématies pour chacune des 6 colonnes du plateau de jeu : on fait la somme des puissances des cartes (ne possédant pas de scarabée) de part et d'autres du plateau central, et une pyramide est posée du côté du joueur ayant la suprématie (et ce, pour chacune des 6 colonnes).

Un joueur doit essayer d'obtenir la suprématie dans des paires de colonnes (2 rouges et 2 bleues, ou 2 rouges et 2 vertes, ou encore 2 bleues et 2 vertes). Si, lorsque revient son tour, il possède les mêmes suprématies qu'à son tour de jeu précédent, il gagne la partie.

Des règles avancées permettent de jouer en 2 manches gagnantes, en ayant la possibilité de personnaliser son paquet entre chaque manche à l'aide de cartes bonus accessibles aux 2 joueurs. Pour ce faire, chacun défausse 5 cartes de son jeu et, en commençant par le perdant de la manche précédente, les remplace par 5 nouvelles choisies dans le paquet bonus (il peut au besoin prendre des cartes défaussées par son adversaire). Il va sans dire que les cartes bonus ont toutes des spécificités souvent plus qu'intéressantes....

Ce descriptif est issu du site de Rody rody.free.fr

Spécifications


Nombre de joueurs
à joueur exclusivement
Âge
à partir de ans
Durée
Mécanismes
Placement
Thèmes
Egypte antique
Date de sortie
1 janv. 2003
Auteur(s)
Reiner Knizia
Illustrateur(s)
Shane Colclough, Marco Djurdjevic, Tobias Mann
Editeur(s)
Fantasy Flight Games, Ubik

Voir plus d'avis
Voir plus d'articles
Voir plus de parties de jeu