les jeux Ipad, c'est pas des jeux de société...

Répondre au sujet

Il y a 2 commentaires

limp
By loic_425 | 18 janv. 2011 09:02

Il est vrai que l'on peut finalement qualifier un jeu de société sur pc (ou sur ipad bien sûr) de jeux vidéo.

Car si l'on regarde sa définition :

"Oeuvre audiovisuelle interactive et ludique dont le contenu est programmé et diffusé sur un support de stockage qui en permet l'affichage sur un écran, où le joueur contrôle l'action qui s'y déroule, à l'aide d'un périphérique de jeu, dans un but de divertissement ou de compétition."

c'est quand même assez proche non ?

limp
By UltraLord | 18 janv. 2011 11:08

C'est quand même super dur de définir la chose, parce que les barrières sont quand même super sensibles.

Si c'est juste un jeu à plusieurs, jouer à Carcassonne en ligne, ça reste un jeu de société. Sauf que par l'aspect virtuel de la relation qui nous lie à l'autre joueur, l'aspect société ... semble effectivement relativement loin. Pourtant, les mécanismes sont les mêmes. Ce serait définir différemment les choses en fonction du contexte dans lesquelles on les regarde.

En allant plus loin, quand on joue contre une IA, c'est finalement la même chose que jouer contre quelqu'un en ligne (les commentaires à part). D'ailleurs, on peut jouer contre un joueur ou une IA sans le savoir ... On fait aujourd'hui des programmes surprenants (certes pas pour tous les jeux, mais dans l'ensemble ...).

A l'inverse, le jeu d'échec est bien reconnu comme jeu de société. Pourtant, y jouer contre soi-même n'implique plus plusieurs personnes. Le contexte de jeu modifie t'elle en soit la définition du jeu ? Le jeu est exactement identique.

Certes, pour un Agricola, jouer tout seul propose une véritable différence avec le mode multijoueur. Plus de blocage entre joueurs puisqu'on est tout seul. Pourtant, le jeu reste le même.

Je crois que le principe du jeu de société ne tient pas à une définition stricte. Tout du moins, ce n'est pas ce que j'en retiendrais. Pour moi, c'est plus une nébuleuse qui s'articule autour d'idées fondamentales.

Le jeu de société, ça sert à quoi ? En fonction de ce qu'on y cherche, on trouvera plusieurs axes relativement forts. C'est pour moi les raisons d'être du jeu qui feront qu'ils sont ou non un jeu de société.

La première fondamentale est effectivement la collectivité. C'est le jouer ensemble qui est important. Un Agricola joué tout seul reste pour moi du jeu de société parce qu'à la base, il est fait pour être joué à plusieurs. Le jeu solo, c'est le petit "bonus" (pas nécessairement apprécié de tous), c'est une option, mais certainement pas l'option principale.

La seconde fondamentale, c'est le jouer ensemble, mais pour de vrai, autour d'une table. Un jeu de société adapté sur PC, pourquoi pas. Mais à la base, un jeu de société doit être fait pour être joué pour de vrai. C'est le plaisir de déplacer les pions, de lancer les dés. C'est le plaisir de vivre ensemble une partie de jeu (une partie de vie ...).

Et puis bien évidemment, un jeu (de société ou pas) a pour vocation de divertir. On peut bien évidemment apprendre à travers un jeu. Mais la fondamentale doit rester le plaisir.

Maintenant, on trouve tout plein de choses qui tournent à la limite de cette nébuleuse, que chacun choisira ou pas d'intégrer comme jeu de société. Les puzzles, les casses têtes, les jeux vidéos, les modes solos de certains jeux de société.

Une seule chose est sûre ... De mon enfance, je ne retiendrai que peu les heures passées devant mon ordinateur sur les dune, ultima 7 et autres. Par contre, quels souvenirs impérissables me laissent encore ces parties de risk avec mes parents ...