[impression] Le retour de la confrontation directe

C'est moi, où la confrontation directe reviens à la mode.

On a depuis 2 ans, de plus en plus de jeux là dessus, alors que depuis 2000, on était plus dans l'interaction indirecte à la j'te prend ta place ou ta carte pour la jouer avant toi ou sous forme d'enchère. Il y a certes, toujours eu quelques ameritrash basés là dessus, mais ils étaient loin d'être les gros hits de l'époque (on se souvient tout de même de Twilight imperium).

Déjà, il y a le retour de Vinci, sous une forme simplifiée et rethématisée qu'on appelera SmallWorld. Retour timide de l'agression directe.

L'an dernier, on a pu voir un certain ovni dans le genre avec le vas y que je te pousse nommé Hansa Teutonica, où un thème guerrier aurai très bien pu faire l'affaire.

Puis, on revois pousser des Civilization like où on attaque carrément de front, sans trop de complexe. Déjà, le dernier Sid Meiers Civilization, mais aussi Olympos. Evo qui ressort avec un look plus agressif.

Même les dominion like s'y mettent avec l'excellent NightFall...

Lancaster dont je suis moins fan est aussi de cette trempe là avec les chevaliers qui se battent (s'il n'y avait pas ces lois mal placées dans le tour, je pense que j'adorerai).

On sait aussi que Méditerranée va ressortir d'ici peu, qui n'est pas non plus des plus tendre du côté de la baston (uen bonne galère est une galère coulée).

Enfin, tous ça pour dire que le retour de la guerre dans les jeux de société, c'est pour maintenant. Fini les constructeurs de cathédral ou de chatal ! Aujourd'hui, on rase Gratis !

Répondre au sujet

Il y a 24 commentaires

Blue
By loic_425 | 14 sept. 2011 00:09

De mon coté la tendance que je ressens énormément c'est effectivement cette démocratisation qui colle aux rythmes de vie et propose des jeux de moins en moins long.

La plupart sont beaucoup moins profonds et il faut aujourd'hui pouvoir s'y plonger et s'y amuser dès la première ou seconde partie...

Cela vient du nombre croissant de jeux qui sortent... et du besoin de vendre pour vivre.

Tout cela manque cruellement de Tigre & Euphrate ou autres jeux dont la simplicité est aussi grande que sa richesse...

- Bardatir

Tigre & Euphrate est en effet un très bon exemple de jeu aux règles très simples mais riches. Je crois que l'on peut mettre Age of steam dans le même créneau, même si blue risque de râler car il déteste le premier.

Ce qui les rapproche davantage encore est leur réputation de jeux très compliqués alors que ce n'est nullement le cas. Ces deux jeux ont également comme autre point commun d'avoir une grande part d’interaction/confrontation.

Pour ce qui est du temps de jeux, J'entends autour de moi les gens dire qu'un jeu d'une heure et demi, c'est un jeu long :D

Ça fait vraiment bizarre d'entendre cela, mais il y a de plus en plus de gens qui se mettent à jouer et c'est un phénomène logique.

Blue
By UltraLord | 14 sept. 2011 09:37

Pour la compléxité de AoS, je confirme. N'ayant jusqu'à la dernière réunion Jedisjeux quasiement jamais joué à ce genre de jeux, j'ai eu plus de mal avec Agricola.

Après, j'étais tout seul à la découvrir, et il y a avait plein de manipulations. Sur AoS, c'est pas moi qui ait fait les manipulations. Mais mon impression dans l'ensemble est qu'AoS est vraiment très abordable.

Après, entre savoir jouer, et savoir quoi jouer, il y a un grand pas ... En tout cas, même débutant, si vous avez l'occasion de pouvoir faire un AoS, sautez dessus ...

Blue
By titgarou | 14 sept. 2011 10:43

+1

La réputation de jeu moche de Aos peut se comprendre (ne revenons pas sur le fonctionnel de Blue) et peut être rebutante MAIS sa réputation de jeu compliqué est totalement usurpée. Effectivement mes règles sont abordables (simples il ne faut pas pousser quand même) et après il y a effectivement un fossé entre savoir jouer et maitriser (mais c'est un peu le lot de tout jeu à profondeur importante).

Difficile de faire jouer certaines personnes aux jeux à confrontation directe. Ma femme par exemple n'aime pas voir son travail réduit à néant par un adversaire. Dur dur dans ce cas de l’intéresser à ces jeux et ne pas l'entraver reviens à rendre le jeu inintéressant (vu que c'est sa mécanique).

Blue
By kevetoile | 14 sept. 2011 11:03

Trop cool ton avatar Titgarou.

Serais-je le seul membre de JdJ à n'avoir jamais joué à AoS ?

(je n'ai testé que Steam en fait)

Blue
By titgarou | 14 sept. 2011 11:08

Ouais merci à Slong pour ce travail de qualité sur mon Wooki

Il me semblais que c'était le bizutage de faire un AoS avec Blue?

Il faut l'essayer et l'essayer c'est l'adopter.

Perso je vais acheter Steam la version jolie qui permet de jouer avec

les règles et les add on des Aos (que je ne pourrais sortir aussi facilement due à son côté "fonctionnel"). En plus le Aos V3 est plus cher.

Blue
By Blue | 14 sept. 2011 12:45

Il me semblais que c'était le bizutage de faire un AoS avec Blue?

- titgarou

Le problème, c'est qu'il y a toujorus des gens qui ne veulent pas jouer parce que c'est trop long gna gna gna, faut réflechir, gna gna gna, je vais encore perdre gna gna gna...

Résultats, ils mettent 2 heures à choisir un jeux d'une heure, et ils perdent quand même au final (tous ça, sans labiance de folie qu'il y a autours d'un AOS). Et le pire, c'est que pendant les 2 heures de choix de jeux, ils réflechissent plus que pendant une partie d'AOS ! xD

Blue
By kevetoile | 14 sept. 2011 12:52

Ahah tellement vrai.

Blue
By Blue | 14 sept. 2011 12:56

Ahah tellement vrai.

- kevetoile

C'est l'expérience qui parle là ;)

Blue
By titgarou | 14 sept. 2011 13:10

Aos c'est pour moi :

- un Très bon jeu

- pas plus compliqué que beaucoup d'autres (les règles ne sont pas plus longues ou durs que beaucoup d'autres)

- pas plus longs que beaucoup d'autres (2h30 à 4 chez Blue avec deux newbies c'est pas excessif)

- il demande beaucoup de réflexion mais la encore pas beaucoup plus que d'autres jeux dit "experts"

je ne comprends pas trop toutes les fausses réputations qui l'entourent.

en tout cas j'aime beaucoup perso.

Blue
By UltraLord | 14 sept. 2011 16:37

Et peut on dire que c'est de la confrontation directe ?

Parce qu'on pique une case, on pique une ressource. Éventuellement, on donne à un voisin des points ... Mais jamais on ne lui en retire. Finalement, en terme de confrontation, on est sur le même schéma que les aventuriers du rail ...

On est plus dans la compétition, que dans la confrontation.