Fundox, jeu de lettres

Bonjour,

Si vous êtes amateur de jeu de lettres, vous serez peut-être intéressé par ce jeu que je développe et que j'administre depuis quelques années en guise de hobby.

Vous pouvez y accéder via la page d'accueil du jeu, et voici un lien direct vers la salle française.

Les seules informations demandées sont un pseudo de joueur et un mot de passe. Il n'y a aucune publicité.

Il s'agit en gros d'un jeu de lettres sur plateau comme le Scrabble, mais avec des règles de comptage des points totalement différentes qui en font un peu un mixte de jeu de lettres et de jeu tactique.

Voici une photo d'écran d'une partie en cours (moi contre un robot) :

Le principe du jeu

Je précise que je ne suis pas l'inventeur de ce concept. Ce sont deux programmeurs américains qui l'ont créé en 1999. Le site hébergeant le jeu initial a fait faillite en 2005 et je l'ai reprogrammé avec le soutien d'une petite bande d'accros.

Les joueurs (entre 2 et 4) croisent des mots sur le plateau de 13x13 cases à partir d'un chevalet commun de 7 lettres, de la même manière qu'au Scrabble. Le temps par tour est limité, généralement on dispose de 40 secondes (c'est le 1er joueur qui choisit ce temps, de même que d'autres paramètres de la partie).

Chaque lettre vaut un point, il n'y a pas de "lettres chères" comme au Scrabble, ni de bonus multiplicateurs. Autre différence : on doit poser au moins deux lettres à chaque tour.

Les participants jouent dans une couleur déterminée : rouge pour le premier, ensuite vert, bleu et jaune.

Quand un joueur s'appuie sur des lettres déjà posées par un adversaire pour former un nouveau mot, ces lettres passent dans sa propre couleur. Il récupère les points correspondants et ces points sont soustraits au score de l'adversaire.

La partie s'achève quand un joueur a atteint un objectif de points choisi à l'avance par l'initiateur de la partie.

Le placement des lettres en cours de partie peut se faire à la souris ou au clavier.

Petit exemple de séquence de jeu

1) Le joueur rouge commence en posant le mot GOUTUS. Il marque donc 6 points :

Scores : rouge 6 points - vert 0 point

2) Le joueur vert maçonne juste au-dessus avec LESES :

3) Dès qu'il a validé son mot, celui-ci passe en vert, ainsi que toutes les lettres du joueur rouge sur lesquelles il s'appuie :

Le joueur vert marque 9 points : les 5 lettres de LESES + les 4 lettres "volées" à son adversaire.

Le joueur rouge perd 4 points : les 4 lettres devenues la propriété du joueur vert.

Nouveaux scores : joueur rouge 2 points, joueur vert 9 points.

Les scores correspondent donc au nombre de lettres de chaque couleur présentes sur le plateau de jeu à un moment donné (sauf si l'option "vidage de la grille" a été choisie, mais c'est trop long à expliquer ici :)).

Ce mode de jeu le rend beaucoup plus "agressif" que le Scrabble, il est ainsi théoriquement possible qu'un joueur termine la partie avec un score vierge s'il s'est fait "manger" toutes ses lettres.

Le lobby

Une fois connecté on se retrouve dans le "lobby" avec les autres joueurs francophones. Il existe aussi deux autres salles pour les anglophones et les germanophones.

Le jeu existe également dans une version optimisée pour les tablettes ou les grands smartphones, avec une interface simplifiée. La redirection vers cette version est automatique. Elle fonctionne très bien sur Chrome pour Android. Sur iPad je n'en sais trop rien, je n'en ai pas. Une appli Android est également disponible sur l'Amazon Appstore.

On peut tchater avec les autres joueurs présents et il y a un double tchat dans les tables de jeu (tchat général et tchat de la partie).

Pour jouer il suffit de rejoindre une table vide ou un joueur en attente de partenaire. On peut aussi observer des parties en cours si leur initiateur l'a autorisé.

On peut disputer des parties "cotées" permettant de gagner (ou perdre!) des points selon un comptage de type ELO très simplifié, ou jouer des parties "non cotées" sans impact sur le classement.

Enfin, il est possible de jouer contre l'ordinateur (des "robots"), là aussi dans des parties cotées ou non.

Voilà, j'espère que je ne vous ai pas ennuyés avec ces explications, mais si vous avez tenu le coup jusqu'ici, alors ça doit être OK xD. Sinon le look du jeu peut paraître un peu "spartiate" mais je n'ai pas le temps ni les compétences pour faire mieux, et je ne pense pas que ce soit l'essentiel dans ce genre de jeu. :)

Répondre au sujet

Il y a 2 commentaires

Patatruc
By Le Zeptien | 21 avr. 2016 19:44

Oui, le principe est en effet intéressant et donne plus de dynamisme aux jeux de lettres en générale qui sont quand même un peu "plan-plan" faut bien le dire.., et notamment le scrabble. Je ne suis pas adepte de ce type de jeu, mais j'en parlerai volontiers autour de moi... :)

Concernant le "look", vous devriez pas sous-estimer la chose. Nous ne sommes plus dans les années 80-90, les joueurs sont devenus exigeants maintenant sur les visuels, que ce soit pour les jeux sur micro comme sur plateau. Les "djeun's" en tout cas doivent trouver ça ultra-moche, alors déjà que les jeux de lettres ne les attirent pas particulièrement...

Ah, c'est un petit détail, mais j'aime pas qu'on me tutoie dans les questionnaires... xD

Patatruc
By Patatruc | 28 avr. 2016 13:49

Merci pour ton avis. :)

Pour les questions de look, comme je l'expliquais, ce n'est pas trop mon truc, et les aspects fonctionnels du jeu me prennent déjà énormément de temps.

C'est tout à fait vrai que les jeux de lettres n'attirent pas beaucoup de jeunes, et je ne suis pas sûr que leur donner un "look jeune" puisse y changer grand-chose (au contraire ça pourrait faire fuir les "vieux" lol). A la source, ce n'est pas trop le genre de jeu qu'ils recherchent et à cause du Scrabble ça traîne une réputation -pas totalement injustifiée- de truc ennuyeux et plan-plan.

Dans Fundox on peut se créer un profil et indiquer éventuellement son âge, ça me donne quelques statistiques et elles montrent une moyenne d'environ 50 ans. :) Et d'après un ami licencié à la fédération de Scrabble, l'âge moyen y tourne largement au-dessus de 60 ans... C'est un peu dommage, mais c'est comme ça.