Hélios : le jeu du soleil

Le soleil, voici un astre qui intrigue, attire et fascine les hommes depuis des siècles, et je pense que Martin Kallenborn et Matthias Prinz, les deux auteurs du jeu doivent partager cette passion, car notre lumière céleste est au centre d’Hélios. Lorsque j’ai ouvert la boite pour la première fois j’ai été subjugué par la masse de matériel, et c’est cette surprise qui m’a influencé et m’a incité à vous proposer cet open the box, car il serait presque criminelle de passer tout ceci sous silence et de ne pas lui donner une place toute particulière.

Qu'est ce que c'est Hélios ?

La boite est de taille assez conséquente sensiblement identique à celle de Sultaniya ou de Descendance avec lequel il partage certains points communs (la gestion d'un domaine et des choix drastiques à faire à chaque tour). Le jeu peut se jouer de 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans (même si je pense que c'est assez rude), pour des parties avoisinants les 45 minutes, une durée donc plutôt courte pour ce format de jeu. Le jeu est édité par Filosofia et distribué par Asmodée. Voici pour les références techniques, passons si vous le voulez bien au cœur du jeu, enfin plutôt de sa boite.

Un monde sans règles n'est rien

Le livret et ses 16 pages

Le livret et ses 16 pages

La règle est en français, au format A4 et s'étale sur 16 pages. Hélios est un jeu assez complexe, car les possibilités lors d'un tour sont nombreuses, et leurs répercussions importantes, de plus le jeu étant assez court, nous ne disposons que de peu de tours pour optimiser son domaine. Heureusement, les règles sont bien écrites et assez richement illustrées, si vous êtes donc attentifs et habitués au jeu de cette catégorie, celles-ci ne devraient pas vous poser trop de souci.

Hélios qu'est ce c'est ?

Le premier plateau celui de la cité

Le premier plateau celui de la cité

Je commence par les plateaux individuels des cités, il y en 4 identiques, si ce n'est leur dos qui correspond aux 4 personnages qu'il est possible d'incarner, sachant que cela n'a strictement aucune incidence sur le jeu, c'est purement graphique. Sur ce plateau vous trouverez différents bâtiments que vous allez pouvoir construire au fur et à mesure. Pour ériger ces édifices, vous devrez vous défausser de ressources que vous allez récolter sur l'autre plateau, à l'aide des tuiles posées sur celui-ci et du soleil, mais j'y reviendrai juste après. Ces bâtiments vont vous permettre de bénéficier de bonus, que ce soit pour avancer votre soleil, pour gagner des points ou du mana, des ressources ou tuiles supplémentaires ou encore des actions bonus. Sans oublier, bien entendu des points. Chaque bâtiment dispose d'un nom que vous retrouverez sur la règle, elle se trouve à la dernière page, ce qui permet une consultation rapide des aptitudes de chaque édifice.

Le soleil et sa lumière

Le plateau et la révolution solaire

Le plateau et la révolution solaire

Second plateau individuel distribué à chaque joueur en début de partie, le plateau solaire. En haut une échelle graduée, vous indiquant de combien de cases peut se déplacer votre soleil. En bas 3 repères de couleur où les tuiles action vont venir se ranger. Et enfin au centre, l'attrait central, le domaine à terra former. Votre soleil débute sur le point jaune, et va révolutionner autour des différents jetons terrains que vous allez disposer sur le plateau. Dessus vont se placer les ressources, mais également les temples. À chaque fois que le soleil, une fois son déplacement terminé, éclaire ces tuiles les ressources ressurgissent ou des points vous sont attribués grâce aux temples. Aux extrémités du plateau se trouvent des points bonus que vous pourrez obtenir en élargissant votre domaine jusqu'à ces bordures. Ce plateau est l'élément central du jeu, mais également sa principale originalité.

Se prendre pour un dieu ou presque

Des cubes, des tuiles nous sommes devant un eurogame

Des cubes, des tuiles nous sommes devant un eurogame

On trouve ensuite les ressources sous forme de cubes : granite, bambou, séquoia, obsidienne et source. Des ressources classiques qui se retiennent surtout grâce à leurs couleurs. Ces ressources vont apparaitre sur les jetons terrain que vous placerez sur le plateau que je viens de vous présenter. Vous pourrez récupérer ces tuiles en échange de tuiles d'action « création de sa terre », que vous pourrez prendre à votre tour de jeu. Il existe une pile pour chaque type de terrain plus une pile aléatoire. C'est grâce à eux que vous pourrez former votre domaine, mais aussi construire vos bâtiments et acheter les personnages.

Tu as le choix ... ou presque

Les tuiles action

Les tuiles action

En toute logique il est temps de vous parler des tuiles action. Elles sont de 3 natures différentes : création de sa terre, construction de temple ou bâtiment et déplacement du soleil. Ces 3 piles sont séparées grâce à leur symbole au dos. Chaque style de tuile est disponible en 4 couleurs : rouge, orange, bleu et gris. Les 3 premières sont identiques à celle que l'on trouve en bas du plateau soleil, quant au gris il s'agit d'un joker. Car lorsque vous réussissez à obtenir 4 tuiles de la même couleur vous obtenez une action bonus. Le jeu se déroule en 4 manches durant lesquelles les piles seront remises à jour ou non selon le nombre de joueurs. Il faudra donc faire attention à la gestion de ses tuiles et des tours de jeu.

A qui donnerez-vous vos précieux mana ?

Les personnages et leurs terribles ou bienveillants pouvoirs

Les personnages et leurs terribles ou bienveillants pouvoirs

J'ai évoqué les personnages un peu avant, que vous pourrez acquérir grâce au mana. Ces tuiles vous pourrez les acheter à la fin de chaque manche, elles disposent chacun de pouvoirs différents, et doivent être activées à l'aide des ressources. Ce sont de précieux alliés, mais ils valent cher, la seule compensation étant que vous n'êtes pas limités en nombre. Le mana ce sont ces petites demi-boules rouges que vous récoltez grâce aux temples ou aux bâtiments.

Pour moi ça sera les tuiles 30

Les précieux points

Les précieux points

Un petit mot sur les tuiles points, le nerf de la guerre. On les trouve sous différentes valeurs : 30,10,5 et 1 point. Bien entendu en fin de partie c'est le joueur qui possède le plus de points qui remporte la partie. Ces points vous pourrez les ranger dans le joli petit sac en toile, à l'effigie des personnages que l'on vous aura donné en début de partie.

Beaucoup de matériel et c'est bien !

Une vue d'ensemble

Une vue d'ensemble

Voilà j'ai fini mon tour d'horizon du très beau matériel d'Hélios, qui méritait vraiment qu'on lui consacre un article tant celui-ci est prolifique et de qualité. Hélios est un jeu haletant, complexe, mais qui saura charmer le tacticien qui sommeille en vous, grâce à ses mécaniques bien huilées, et un hasard quasi absent. Un jeu que je vous recommande vivement d'essayer.

Réagir à cet article

Il y a 1 commentaire

jedisjeux
By Le Zeptien | 21 juin 2014 15:56

[article:3r9tkye4]437[/article:3r9tkye4]

- jedisjeux

Merci Arthélius pour cette présentation d'Hélios. :)

Alors le jeu est joli...Ceci dit, les plateaux individuels me font surtout penser à des pizzas 4 fromages.

Je comprends rien au thème, mais ça doit venir de moi hein.... quand à l'interaction...heu..les bisounours doivent être très contents. Quel dommage car c'est vrai, le jeu est joli.

Avec Hélios, rien de nouveau sous le soleil quoi... :P