Périple

Périple, ou Roam pour les anglophones est un jeu de Ryan Laukat (8 minutes pour un Empire). Il a été édité en 2019 chez Red Raven. A l'époque, intrigué par le graphisme de l’auteur et fan des jeux de stratégie minimalistes,  je l’avais repéré lors de la préparation d ’ESSEN.  Roam  était en très bonne position sur ma liste de souhaits. Malheureusement le faible nombre de tables sur le petit stand Red Raven ne m'avait pas permis de le découvrir. Ce rendez-vous raté avec Roam a été ma 3ème grosse déception de cet Essen 2019 ( avec ceux de Parks et Wingspan). Mais comme dans le monde du jeu, il suffit juste souvent d'être patient, toutes ces découvertes sont maintenant rattrapées et en Français s'il vous plaît ! 

Lucky Duck Games nous permet une belle session de rattrapage avec Périple  si vous avez raté Roam en VO grâce à la localisation en  Français. Alors si n’avez pas peur de vous perdre en errant dans les contrées sauvages d’Arzium suivez moi !

La boite : Le dessus

La boite : Le dessus

Si comme moi vous êtes plus attiré par les jeux courts mais intenses, avec des règles simples et faciles à expliquer, Périple mérite votre attention. Et si en plus je vous dis qu’il peut être adapté en fonction des joueurs en mode familial ou plus corsé on ne peut qu'être conquis. 

Dans cette découverte de Périple, nous commencerons par découvrir les règles, nous découvrirons ensuite le matériel, puis je vous donnerai mes impressions forgées après quelques parties.

 

Le principe

Dans Arzium, une étrange maladie rend les gens fous. Les joueurs doivent quadriller le pays pour retrouver, sauver et recruter les aventuriers perdus dans les zones de ces territoires sauvages. Celui qui aura formé l'équipe d’aventuriers la plus talentueuse gagne la partie.

 

La boite : Le dessous

La boite : Le dessous

Les règles

On commence la partie en assemblant une partie des terres d’Arzium en plaçant 6 cartes “zone” en sachant que :

  • Chaque carte “zone” forme un rectangle de 2 x 3 cases, 
  • Et que, une fois assemblées, les six cartes “zones” doivent former la carte d’Arzium : un carré de 6x6 cases.

Les joueurs prennent place autour de la carte d’Arzium. Ils commencent la partie avec une équipe de 3 explorateurs et quelques pièces en fonction de leur position dans le tour de jeu :  respectivement du premier au quatrième joueur : 0 , 1, 1 et 2 pièces. Les 3 explorateurs ont des schémas d’exploration différents.

A chaque tour les joueurs doivent sélectionner l’un des leurs explorateurs visibles et choisir un emplacement à explorer puis le retourner. En fonction du schéma de leur capacité d’exploration les joueurs peuvent placer des marqueurs de leur couleur pour revendiquer les cases en sachant que :

  • Le placement de l’explorateur peut recouvrir plusieurs zones mais il ne doit pas sortir du carré de 6x6. 
  • Certains explorateurs ont des schémas d’exploration avec des cases optionnelles payant : il vous en coûtera 2 pièces par case ainsi utilisée.
  • Vous pouvez réaliser le schéma de l’explorateur même si il passe par d’autres marqueurs, mais vous ignorez toutes les cases déjà revendiquées.

Les choix sont multiples : gains directs en pièces ou positionnement stratégique pour obtenir une majorité dans une zone. 

Lorsqu' une zone est complètement explorée, l'aventurier qui s’y est perdu est retrouvé. Cet aventurier rejoint l'équipe du joueur qui a réalisé l’exploration la plus importante dans la zone. En cas d’égalité l’aventurier rejoint le joueur qui fait la meilleure enchère pour le recruter. En consolation tous les joueurs présents dans la zone récupèrent une pièce. On remplace une nouvelle carte zone pour compléter le carré de 6x6 cases.

Lorsque l'un de vos explorateurs est retourné, il est indisponible. Si au début d’un tour tous vos personnages sont indisponibles vous pouvez tous les replacer face visible. Cette action gratuite s’appelle le Repos. Toutefois, si au début d’un tour, vous avez besoin d' une capacité d’exploration d’un personnage indisponible vous pouvez payer 1 pièce par explorateur encore visible pour récupérer l'intégralité de vos explorateurs. On parle alors de Repos anticipé.

La fin de partie se déclenche quand un des joueurs a recruté 7 aventuriers. La victoire est attribuée au joueur qui a l'équipe qui compte le plus de points. 

 

Les règles complètes

Si vous voulez un peu plus de difficultés vous pouvez ajouter les artefacts au jeu.

Les artefacts ont tous un coût, un pouvoir et un nombre de points.

On commence la partie en formant une rivière de 4 artefacts visibles, disponibles à l’achat. 

À chaque tour les joueurs peuvent acquérir l'un des artefacts visibles, on reforme alors la rivière avec un nouvel artefact à acheter.

Les joueurs peuvent à leur tour, activer autant d’artefacts qu’ils le souhaitent. Tous les artefacts activés sont retournés et sont alors indisponibles. Au début du tour où le joueur retourne tous ses personnages face visibles, Repos ou Repos anticipé, tous les artefacts sont également rendus disponibles. 

Règles optionnelles

Variante de l’empilement

Et si vous en voulez encore plus, vous pouvez décider que chaque case puisse accueillir 2 marqueurs : 

  • Le calcul de la majorité de la carte se fait en fonction du nombre de cases et par couleur. Certaines cases peuvent donc être revendiquées par 2 joueurs.
  • Seulement le premier marqueur dans une case reçoit la ou les pièces qui sont attribuées. 

Variante de l’avant poste.

Le premier joueur qui arrive à entourer complètement le marqueur d’un autre joueur gagne la carte de l’avant poste. Cette carte donne 3 points à la fin de la partie. Cette carte est quasiment impossible a avoir si on joue à plus de 2 joueurs et surtout si on ne la joue pas avec la variante de l’empilement


 

Le matériel

 

 

Les aides de jeu : Comme il y a une qui indique “premier joueur” il suffit de les distribuer face cachées pour déterminer celui qui commence..

Les aides de jeu : Comme il y a une qui indique “premier joueur” il suffit de les distribuer face cachées pour déterminer celui qui commence..

Les explorateurs de base.

Les explorateurs de base.

Ils ont tous les même schémas. Mais comme leur orientation n’est pas la même autour de la carte les formes sont différentes.

 

Les cartes “zone” : 5 cartes sur les 43 avec des valeurs de 1 à 5.

Les cartes “zone” : 5 cartes sur les 43 avec des valeurs de 1 à 5.

Pour la répartition on a quelques cartes de valeur 1, un peu plus de “4”, une grosse majorité de “2” et de “3”, et une seule “5”. Attention à ne pas prendre que des “2”.

 

Les mêmes cartes retournées côté “explorateur”

Les mêmes cartes retournées côté “explorateur”

Chaque carte indique le schéma d’exploration sur ces deux faces et c’est indispensable.

Cela permet de connaître le pouvoir de la carte avant de la récupérer et aussi de décider si on doit réaliser un repos anticipé. Par contre, je trouve dommage que le fond du parchemin soit de la même couleur sur les deux faces, il aurait été plus lisible d’avoir un côté plus sombre sur la face où la carte est indisponible comme une face jour et une face nuit.

Tous les explorateurs ont également un petit texte qui indique ce qu’ils faisaient au moment  où ils ont été découverts. Si vous trouvez ces messages un peu idiots ou inutiles, dites vous que vous n'êtes peut-être pas la cible. Les enfants d’un naturel curieux sont friands de ce genre de chose, et cela a créé une bonne accroche pour les miens.

 

Les marqueurs : 24 par joueurs …  statistiquement suffisant pour un territoire de 36 cases mais compliqué si on joue avec l’empilement.

Les marqueurs : 24 par joueurs … statistiquement suffisant pour un territoire de 36 cases mais compliqué si on joue avec l’empilement.

Les pièces : valeur 1 et 5

Les pièces : valeur 1 et 5

L’avant poste : tout est écrit dessus… un beau challenge à réaliser, mais quasiment impossible.

L’avant poste : tout est écrit dessus… un beau challenge à réaliser, mais quasiment impossible.

Les artefacts

Les artefacts

Un artefact retourné n’indique plus sa capacité...  A vous de vous en rappeler !

Un artefact retourné n’indique plus sa capacité... A vous de vous en rappeler !

Dernière page des règles  avec le résumé de tous les pouvoirs des artefacts. Résumé indispensable

Dernière page des règles avec le résumé de tous les pouvoirs des artefacts. Résumé indispensable

 

retour d’experience. 

Après de multiples parties en mode familial, et plus expert, Périple ne m’a pas déçu. On retrouve bien la touche simple et efficace de l’auteur de 8 minutes, simple. Alors oui vous trouverez toujours des râleurs qui trouveront le jeu trop léger dans sa version familiale mais dites leur d’essayer la variante de l’empilement avec les artefacts. Ils seront calmés.

 

Les points forts : 

  • installation et partie rapides
  • énorme capacité d'adaptation à votre table : familial et bien plus.

 

Les points faibles (pinaillage) 

  • Petit souci d’ergonomie sur la lecture des cartes explorateurs active/inactives.
  • Le manque de sachets pour le rangement : 2 en tout pour les 4 couleurs et les pièces.

 

Conclusion

Encore un beau succès de Ryan Laukat avec ce Périple mais ce n'est pas le seul dans le monde d'Arzium . Avec Above and below, Near and Far et bientôt Now and Never , l'auteur de Slat Lake City a encore d’autres facettes de ce monde étrange et poétique à vous faire découvrir.

Réagir à cet article

Il n'y a aucun commentaire