Un peu plus sur Splendor...

Il y a déjà plusieurs mois, nous vous avions décrit le gros de l'idée de ce qu'allait vous proposer Splendor, le premier jeu des Space Cowboy, qui pourrait bien paraitre à l'occasion du festival de Cannes 2014 (et donc au mois prochain).

Nous allons vous en dire un peu plus, en nous appuyant sur la présentation que peut en faire l'éditeur. Tout d'abord, vous aurez là un jeu de cartes (90 cartes, pour être exact) agrémenté de 40 jetons de différentes couleurs, de type "jetons de poker", sur lesquels on posera des autocollants "ressources", histoire d'habiller la thématique du jeu.

Dans Splendor, donc, vous incarnez un riche marchand de la Renaissance. Vous utilisez vos ressources pour acquérir des mines, des moyens de transport et des artisans qui vous permettront de transformer des pierres brutes en bijoux magnifiques.

Au cours de la partie, les joueurs prennent des jetons pierre précieuse et or. Avec ces jetons, ils achètent des cartes développement qui rapportent des points de prestige et/ou des bonus. Ces bonus permettent d'acquérir les cartes développement suivantes pour un coût moindre. Lorsqu'un joueur possède assez de bonus, il reçoit immédiatement la visite d'un noble, ce qui lui rapporte aussi des points de prestige.

Dès qu'un joueur atteint 15 points, on termine le tour en cours et le joueur qui possède alors le plus de points de prestige est déclaré vainqueur.

Pour rentrer un peu plus dans les mécanismes, voici de quoi il en retourne : à son tour, on peut soit prendre 3 jetons pierres précieuses de couleurs différentes, soit 2 jetons d'une même couleur s'il en reste au moins 4 en stock (et les denrées sont rares...).

On peut préférer prendre une carte développement qu'on payera plus tard (l'action se nomme "Réserver") et prendre une ressource "Or", servant de joker. Enfin, dernière action possible : acheter une des cartes présente au centre de la table ou qu'on a réservé. Précision : on ne peut avoir plus de 10 jetons devant soit à la fin de son tour.

Chaque carte demande de payer un certains nombre de jetons de différentes couleurs et donnent des points de Prestige mais aussi des bonus, comme par exemple un jeton virtuel d'une couleur précise et disponible à chacun de vos achats.

Bien entendu, toute carte du centre de la table achetée ou réservée en fait apparaitre une autre de même niveau (il y a toujours 4 cartes de chacun des 4 niveaux de disponibles. Chaque niveau demande plus de ressources pour davantage de gains).

Et les fameux nobles, me direz-vous ?

Dès qu'un joueur possède à la fin de son tour tous les bonus affichés sur une des tuiles Nobles en jeu et non attribuée, il la prend. Cependant, il ne peut en acquérir plusieurs dans un même tour, et si plusieurs lui deviennent disponibles, il devra choisir celle qu'il prend.

Bien entendu, ces tuiles offrent elles aussi des points de prestige.

Voilà, c'est tout. c'est simple et retors à la fois. On essaie de faire les meilleurs combos et enchainements possibles, tout en essayant de priver les autres des cartes qu'ils auraient trop facilement... ou des ressources qu'il leur faut, car tout ça se joue à flux tendu. On n'est jamais bloqué du fait des jokers, mais ces derniers ne vous offrent qu'une ressource dans un même tour, là où d'autres en prendront deux ou trois.

Vous commencez à sentir comment ça fleure bon ?

Bah, il ne vous reste plus qu'à être patients !

Avis de la rédaction

avatar
L'année 2013 était fantastique avec ses jeux poids moyens (Lewis & Clark, Terra Mystica, Maître couturier, Bruxelles et j'en oublie). L'année 2014 semble être l'année des poids légers. On a déjà vu le génial Medieval Academy, voici maintenant Splendor qui entre dans l'arène. Nous avons là un autre jeu très simple et addictif. Je n'ai encore jamais vu personne demander une deuxième partie immédiatement après la première à ce jeu. C'est un signe qui ne trompe pas. Même après plus d'une dizaine de parties, le jeu reste passionnant tant il est subtil et tendu à la fois. Il est à noter que, contrairement à ce qui est noté sur la boite, le jeu marche très bien avec des enfants de 8 ans. Certes, ils n'auront pas forcément le réflexe de réserver la bonne carte, mais les règles sont largement abordables et ils s'amusent au jeu (c'est le principal). Space Cowboy frappe fort pour un premier jeu, mais quand on voit l'équipe qui la compose, on s'en doutait fortement. J'attends maintenant avec impatience un jeu plus gros calibre sortir de ces vieux briscards du jeux de société réunis.
avatar
Au niveau du thème, c'est le 0 absolu : une boite au contour jaune, moche et un mec qui snif dessus ... Les cartes sont pas mal sans plus. Les jetons sont classes, ça oui, et c'est agréable. justifient-ils le prix ? Au niveau de la mécanique, le jeu est simple et assez addictif. Il est riche en opportunisme et surveillance de ses voisins. Il existe un semblant de stratégie long terme pour les couleurs des obj, mais clairement, à nombreux, le chaos règne et l'attente de la pioche + le stockage de ressources est une stratégie directement adoptée en jeu sans y réfléchir. Le principe de réservation est intéressant. Bon après, c'est pour moi un nième jeu de chiffres et de cartes comme les classiques du genre chez moi : Take five, Parade, Der Elefant, Biblios... Il faut sentir le vent tourner dans la partie, mais ici, il y a un certain hasard de pioche qui m'ennuie et m'interdit de mettre quatre étoiles entières. J'aurais préféré voir chaque carte retournée sur le haut de la pile. Il a juste pour moi une trop grosse boite et un trop gros prix pour le calibre.
avatar
Mon coup de coeur Cannes 2014. Un jeu pourtant presque abstrait mais à la mécanique simple et terriblement efficace dans toutes ses configurations. Le matériel est simple mais de très bonne facture (surtout les jetons que l'on manipule beaucoup :) ) A essayer d'urgence si vous n'y avez pas encore gouté.
avatar
J'ai découvert Splendor ce week end, et pour être tout à fait franc, les premiers articles sur le web ne m'avait pas forcément donné envie. Pourtant ce fut une excellente surprise. Splendor est un jeu prenant, assez fin, et simple à comprendre, il dispose donc d’excellentes qualités. Les pions font forte impression, et leur manipulation est bien agréable. Au niveau graphique, c'est tout à fait correct, même si le thème n'est pas forcément entièrement intégré, mais cela ne gêne en rien le plaisir de jeu. Certes le hasard de la pioche peut "taquiner" certains joueurs, autant le système de réservation et de joker de bien compenser cela, et donne à Splendor un côté tactique très intéressant. Son seul défaut, son prix qui sans être trop élever risque d'en rebuter quelque uns à cause de son matériel assez réduit, et de la durée des parties. Pourtant ça serait se priver d'un excellent jeu, qui augure du meilleur pour Space Cowboy.
avatar
Ne cherchez pas un thème à ce jeu, il n'y en a pas... Son matos, oui sympa mais il rend la boite un peu cher pour le style de jeu... Par contre, au niveau du mécanisme, il est très addictif. Ce jeu est parfait comme interlude, en attendant, ou quand on a pas beaucoup de temps pour jouer. Il est abordable pour les non-joueur et à également un effet addictif sur eux. Même des gens qui ne joue jamais et qui ne sont pas pour jouer de base en redemande :) Donc, c'est qu'il a quelque chose :) Bref, pour moi c'est un très bon jeu de courte durée, qui demande pas mal de stratégie et qui a pas mal d’interaction. C'est devenu la mascotte de mes temps de midi au boulot :p
Réagir à cet article

Il y a 5 commentaires

jedisjeux
By Cormyr | 30 nov. 2013 08:28

Merci Limp pour cet article.

Un jeu qui fleure bon les combos. Un peu de mal à voir si on peut avoir un axe de développement ou si c'est purement opportuniste. Les 15 points ne semblent pas énorme, est-ce à dire que c'est un jeu rapide (30min) ? Ce qui serait pour moi un avantage, c'est typiquement le jeu où j'ai envie de jouer vite et d'en faire soit plusieurs, soit un filler de fin de soirée.

jedisjeux
By ocelau | 30 nov. 2013 09:17

Un jeu qui me fait penser dans la lignée des Batisseurs, peut-être en un peu plus "fun" ( un peu déçu pour le moment des bâtisseurs que j'ai trouvé étonnamment froid, même s'il faut clairement que j'aille au delà de ma première partie). Splendor à voir. Le principe des nobles semble sympa.

jedisjeux
By limp | 30 nov. 2013 16:45

Oui, Cormyr, le jeu durera entre 30 et 45 minutes. Opportuniste ? Je ne suis pas certain, du fait que le jeu sera tout de même assez interactif entre les cartes qu'on pique aux autres alors qu'ils avaient les ressources nécessaires ou allaient parvenir, avec cette carte, à avoir les bonus de tel ou tel noble...

Et comme les ressources sont disponibles en nombre limité, ce flux tendu entraine aussi des interactions qui font qu'on a une vision autre que "sur le moment".

Et Ocelau a raison : le jeu s'approche selon moi des "Bâtisseurs", et je ne voulais pas le dire pour ne pas agacer, mais je trouve qu'il en est la version "réussie", si on peut dire. Il me tarde, vraiment...

jedisjeux
By Bardatir | 4 déc. 2013 09:05

Par contre ... le visuel de la boite... j'espère qu'il n'est pas définitif ! Fin ce n'est que mon avis !

jedisjeux
By Shanouillette | 11 janv. 2014 11:36

A paraitre en mars finalement