Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chaque tour de jeu débute par une phase de pose d'ouvriers semblable à celle de Egizia : on pose un de ses disques sur un emplacement pour en faire la capacité et le prochain disque posé par le même joueur devra l'être plus en avant sur la piste. Plusieurs joueurs peuvent s'arrêter sur un même lieu. Ces derniers vous fournissent des canons (nécessaires pour combattre les navires espagnols), des barils (nécessaires pour naviguer : plus vous en avez, plus loin vous pourrez naviguer), des articles de commerce (que vous pourrez échanger dans les ports contre différentes ressources), des membres d'équipage, de nouveaux galions, des canots ou encore de quoi améliorer vos bateaux. Outre les lieux, il y a des personnages vous fournissant également leur aide. Généralement plus puissants, ils ont moins de places pour les joueurs et demandent parfois de passer plusieurs tours pour bénéficier de leur apport.

Cette phase terminée, les joueurs vont ensuite "Naviguer".

Lors de cette phase, les joueurs vont jouer face cachée sur les différents emplacements de la carte leurs disques de navigation. Chacun en place un à tour de rôle sur le premier emplacement disponible d'une destination. Les disques "navigation" ont une valeur allant de 1 à 3, signalant l'ordre des destinations que les joueurs comptent prendre. Les barils en possession des joueurs vont déterminer les zones vers lesquelles ils pourront se rendre et celles qui leur seront inaccessibles.

Mais à quoi sert d'arriver avant un autre joueur, me direz-vous ?

Eh bien cela tient tout simplement au fait que si tous les joueurs peuvent choisir une même destination, seuls les deux premiers à y réussir une attaque victorieuse auront droit à leur récompense : le premier points de victoire et ressource, le second se contentant des points de victoire. Le joueur ayant "l'informateur" pour ce tour pourra d'ailleurs, après avoir consulté des disques, décider d'intervertir deux des siens...

La phase d'attaque se joue ensuite. Pour que votre attaque soit victorieuse, vous devez vous défaire d'autant de membre d'équipage et de canons que la destination attaquée en possède. Seul souci : si vous connaissez ce qui vous attend dans les villes, les forts et les navires espagnols, eux, ne vous donnent qu'une semi information de ce qui vous attend sur place... ! De plus, avoir un canot vous permettra d'ignorer les canons du fort. Durant cette même phase, vous pourrez également échanger vos articles de commerce pacifiquement dans les destinations que vous aurez visées. L'ordre d'arrivée des joueurs n'y est une nouvelle fois pas anodin, puisque les ressources proposées en face sont limitées, et chacun choisi à tour de rôle parmi ce qu'il reste de proposé. Ces ressources rapporteront des points de victoire en fin de partie, par lots de ressources différentes, d'où l'intérêt de pouvoir choisir avant les autres.

A la fin du tour, les joueurs marquent des points de victoire bonus, dont le nombre augmente selon le nombre d'attaques différentes qu'ils ont mené et remporté. Une mise à jour du plateau de jeu est faites, et un second puis un troisième tour sont joués. Une fois le décompte final terminé, le vainqueur est le joueur ayant le score le plus élevé...

Spécifications


Nombre de joueurs
3 à 5 joueurs
Âge
à partir de 14 ans
Durée
120 minutes
Mécanismes
Bluff, Pose d'ouvriers
Thèmes
Maritime, Exploration
Date de sortie
juil. 2013
Auteur(s)
Peter Hawes
Illustrateur(s)
Franz Vohwinkel
Editeur(s)
Kayal Games

Contenu de la boite



avatar

Francis drague Egizia

| 18 mai 2017 | limp
Francis Drake, c'est quoi ? C'est un jeu de pose d'ouvriers sur une piste sur laquelle on avance. Comme Egizia. C'est ensuite un nouveau système de pose, malin, demandant un peu d'analyse, de bluff et/ou de prise de risque. Comme beaucoup d'autres jeux si on s'en tient à ces mots. Et c'est bien entendu du gain de Pv, puis un reset des ressources acquises et non utilisées, et un second puis un troisième tour de manège. Pour la montée en puissance, par exemple, on repassera. Pour éviter d'avoir l'impression de jouer trois parties identiques, seule la possibilité de faire varier les tuiles de la piste de pose d'ouvriers est proposée, et reste facultative. C'est également la seule variable d'une partie sur l'autre... et c'est très faiblard. Egizia, dans le même genre et pour deux fois moins cher, propose plus de variété, de richesses, de changements d'une partie sur l'autre... et remporte le duel par KO. Non pas que Francis Drake soit un mauvais jeu, mais je lui préfère grandement un autre jeu dans le même genre. Alors certes, le matos est superbe et permet d'un peu plus rentrer dans la partie. Et sans m'attarder sur le fait que les règles du jeu ne sont pas bien claires sur certains points et que d'autres ne se trouvent pas placés aux lieux les plus nécessaires, ce matos cache une légère pauvreté. C'est beau, oui, mais on aurait pu faire du beau, certes moins "superbement magnifique", facilement, en mettant de simples cubes ici, en réduisant cela, en virant ça aussi qui n'est pas utile même s'il contribue au décor. Et puis, quel dommage que les bateaux, si beaux, n'aient pas à se promener sur les mers de ce plateau de jeu. Bref, du bon, mais qui ne parvient pas selon moi à être meilleur que les ténors du genre. Et comme il n'apporte pas assez de nouveau, il passe à la trappe, en tous cas pour moi. Dommage.
avatar

Qu'il est beau mon bateau !

| 18 mai 2017 | eolean
Pirates, corsaires, flibustiers, films d'aventures épiques ! Francis Drake est comme un bon film d'aventures. Il est beau, il se laisse jouer sans mal et on en ressort content. Pour autant, on n'est pas sur du "lourd" contrairement à ce que son matos pourrait laisser penser. J'y ai joué hier soir à 4 joueurs, et on a passé une bonne soirée. La partie programmation est intéressante, toutefois elle est assez vite passée et finalement le choix se résume à :est-ce que je veux être premier sur la piste de navigation ou pas. Cela étant, on peut quand même jouer des coups rigolo aux autres, on peut essayé de deviner ce que vont faire les autres mais j'ai trouvé que ça n'avait pas une grande influence sur ce que je faisais moi :) La partie navigation est également sympa mais pas assez tendue à mon goût, pour avoir jouer à 3 et à 4, j'ai eu le même sentiment. Même nos disques "4" passent bien car on est rarement plus de 2 à un endroit. Donc si on a bien programmé notre navigation, elle se passe sans trop de surprises. Pour autant, il faudra que j'essaye à 5 joueurs car alors la piste de navigation deviendrait plus importante. Je pense d'ailleurs que ce jeu est vraiment fait pour 5 joueurs. De plus il est beau, sympa et on passe un bon moment. Il faut avouer que sur une table, ça en jette ! Le plus beau matos d'essen 2013 pour moi. Est-ce qu'il vaut pour autant 60 euros ? A vous de voir. En ce qui me concerne, il les vaut pour le matos, moins pour la mécanique.
avatar

Piratissimo!

| 18 mai 2017 | ericflute
Après une partie épique hier soir à quatre joueurs, je peux vous dire que c'est du tout bon. avis partagé par les quatre joueurs de la table, dont deux qui sont plutôt adeptes du jeu allemand pur et dur. En effet ce jeu combine une thématique à l'américaine, puisque plein de batailles, contre des galions, des forts, des villes, mais aussi des mécaniques à l'allemande, pose d'ouvriers , programmation... Le jeu a été tendu de bout en bout. les choix stratégiques et tactiques sont divers, et les façons de scorer très équilibrées. La première phase est un bijou de pose d'ouvrier à l'allemande avec une mécanique très cornélienne entre j'avance plus vite que les autres et je peux choisir les cartes que je veux et avoir un avantage lors de la phase de conquête ensuite, mais je me prive de chargements vitaux pour cette même conquête. Toutes les cartes sur lesquelles on peut se poser ont leur intérêt en fonction de votre stratégie pour cette manche. La deuxième phase est encore plus tendue, avec un jeu de positionnement des plus serré avec un regard incessant sur le jeu de nos adversaires pour deviner où ils vont ce placer et quelle hauteur de jeton ils auront déposé ça ou là. Une pincée de bluff, un contrôle assez fort néanmoins grâce à certaines cartes où l'on peut connaître les forces en présence voire même modifier son positionnement. Le décompte final apporte son lot de rebondissement avec tous les trésors amassés, même si au cours de la partie on perçoit bien qui semble en tête. Et tout le club était béat devant ce matériel somptueux et immersif au possible. En plus, mécanique et thème collent parfaitement! Jetez-vous sur ces boîtes si vous passez devant à Essen! Le prix est parfaitement justifié
Voir plus d'avis
Francis Drake : La variante deux joueurs

Francis Drake : La variante deux joueurs

8 août 2014 81

Francis Drake est un jeu de placement, au matos superbe, qui est sortit lors du salon d’Essen chez

En savoir plus
Critique de Francis Drake

Critique de Francis Drake

7 mai 2014 357 Critiques

Vous voici dans la peau d'un corsaire prêt à affronter trois majestueux voyages dans la Mer des Caraïbes. Avant de quitter l'Angleterre et le port de...

En savoir plus
Explorez encore la pose d'ouvriers avec Francis Drake

Explorez encore la pose d'ouvriers avec Francis Drake

Voir plus d'articles
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

28 févr. 2014

Une nouvelle partie de Francis Drake hier soir, et cette fois, nous avons tenté la configuration maximale…avec succès. A 5 joueurs donc, La partie fut tendue à souhait, avec des stratégies différentes. Le...


En savoir plus
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

21 févr. 2014

"Alors il est un peu cher, mais il y a pas mal de matériel et il est beau". On ne pouvait être que d’accord sur l'esthétisme avec monsieur Thieumm hier soir quand il a installé sur une table...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie