Brass

8.7 /10 (10 notes)

Nous sommes dans le Lancashire, le monde est en pleine mutation. L'ère industrielle commence !

le Lancashire devient le point central de la filature du coton, qui est appuyé par le développement de la sidérurgie et du charbon dans la région.

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Dans ce jeu vous allez tenter de fabriquer des filatures de coton, des mines, des canaux, des chemins de fer, des fonderies et autres chantiers navals pour gagner le plus d'argent en essayant de rentabiliser au mieux ces usines.

À la différence des titres récents de "Warfrog", nul question de combat ici.

On aura droit à la place à un jeu en deux temps : un premier jeu dans le jeu consistant à mettre en place les canaux puis ensuite va venir une nouvelle de transport des marchandises : celle de la vapeur !

"Brass" est un jeu sans dé, mais le hasard reste présent par l'utilisation de cartes.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 13 ans
Durée
Mécanismes
Parcours, Hasard, Construction, Tuiles
Thèmes
Ville, Commerce, Transport, Transport ferrovière, Bourse & finances, Prospection minière
Date de sortie
1 janv. 2010
Auteur(s)
Martin Wallace
Editeur(s)
Iello, White Goblin Games

avatar

Wallace retourne à la gestion

| 18 mai 2017 | Blue
Après quelques jeux de conquêtes, Wallace décide de nous faire ce qu'il fait de mieux, à savoir des jeux de gestion. Ici, nous avons un jeu un peu plus léger qu'Age of Steam, mais suffisamment riche pour avoir un goût de reviens y, même si on nage complètement à la première partie. J'aime particulièrement la gestion de l'ordre du tour, même si elle dérange un peu du fait que l'argent dépensé ne va pas directement à la banque. On pourrait se poser la question de l'intérêt du marché extérieur, tant il est peu utilisable (de 2 à 4 ventes, ce qui est peu à 4 joueurs). Ceci dit, on retrouve les sensations des meilleurs jeux de gestion. Après de nouvelles partie, je monte la note du jeu qui a une durée de vie exceptionnelle.
avatar

Ce qui ne nous coule pas nous rend plus fort

| 18 mai 2017 | loic_425
Ma première partie de ce jeu fut comment dire... très difficile ! j'ai beaucoup souffert surtout durant le tour des rails. Je fus ainsi assez déçu par cette partie et bien que le jeu me semblait bon, je n'avais pas vraiment envie d'y revenir. Puis on m'a un peu "forcé" pour une seconde partie quelques temps après et là je dois dire que j'étais sidéré car j'ai vraiment accroché et j'étais aussi content d'obtenir un score relativement proche de mes partenaires de jeux qui connaissaient bien plus le jeu que moi. Et puis quelques jours plus tard, je reçois ce jeu pour mon anniversaire par des gens qui avaient comploté pour me faire réessayer ce jeu :) Bon voyons maintenant le vif du sujet, commençons par ce que j'aime le moins : - la complexité due à de nombreux mécanismes pourtant tous assez simples - le temps de jeu, c'est assez long surtout si tout le monde réfléchit longtemps mais ça rend aussi les parties bien plus mémorable - on peut pas le sortir avec tout le monde ! Maintenant voyons ce que j'aime le plus : - la durée du jeu qui rend les parties mémorables (quoi j'ai utilisé ça aussi pour les moins ?! et alors !) - les nombreuses possibilités stratégiques - la rejouabilité, les parties se renouvellent bien et on peut tester chaque fois des stratégies différentes. - l'interaction énorme, oui il faut le dire le jeu est très interactif et l'ordre du tour a ainsi une grande importance. et de plus l'auteur a trouvé un mécanisme très sympa pour modifier l'ordre du tour. En résumé, tout simplement le meilleur jeu auquel j'ai pu joué ces derniers temps. Si vous n'avez pas froid aux yeux et si vous avez des camarades joueurs, je vous le conseille fortement. Pour les novices, je préconise de commencer par un jeu de gestion d'un calibre moins élevé !
avatar

Du fer, du charbon, du coton...le bonheur quoi !

| 18 mai 2017 | Le Zeptien
Voilà ! Finalement, mon 50 ième avis sur Jedisjeux portera sur un jeu de monsieur Wallace, et pas n'importe lequel...Brass. Le titre est peu évocateur pour nous les froggies, comme le thème qui, au premier abord, est moyennement attirant. Mais peu importe...d'ailleurs, en ce qui me concerne, l'Histoire de la Grand-Bretagne m'interesse, donc le jeu avait déjà un certain attrait à mes yeux. De plus, on a vraiment le sentiment en cours de partie d'assister au développement industriel d'une partie de la perfide Albion. Brass, c'est énorme ! Une grande qualité ludique, de la profondeur, des tactiques nombreuses, des parties qui ne se ressemblent pas. Le jeu est fluide mais demande toutefois une ou deux parties pour bien avoir en tête tous les petits points de règles que l'on peut oublier facilement quand on débute. Ensuite, on peut commencer à apprécier toutes les subtilités du jeu, et découvrir des possibilités cachées, mais uniquement après l'expérience de quelques parties. Bon, question règles, comme je le disais, c'est pas toujours clair à la première lecture (ni à la deuxième d'ailleurs), surtout que Martin reste Martin...et il n'a jamais été un grand rédacteur de règles. Quelques petits erratas et des précisions ont été necessaires, mais tout est disponible sur le web. L'une des rares concessions au théme, selon moi, c'est la circulation du fer. Wallace n'a pas voulu compliquer inutilement le jeu en cherchant une simulation trop poussée. C'est donc sur l'utilisation du charbon que porte l'une des principales difficultés du jeu (c'est un jeu de réseau aussi, et il ne faut surtout pas l'oublier, surtout en période du Rail...pensez à construire des rails !). Ah oui, parmi les nombreuses astuces du jeu, il y a cette histoire de division de la partie en 2 périodes (Canal et Rail)...rien que ce passage d'une période à une autres pose de nombreux problèmes (et contribue en partie à la richesse du jeu) en terme de positionnement, de revenu, de points-victoires, de développement, etc... Tout les bâtiments niveau 1 (+ les canaux) disparaissent avant le début de la période du rail (en fait, cela simule qu'ils tournent toujours, mais deviennent incapables de faire face aux besoins, ou sont maintenant obscolètes. A noter que les bâtiments niveau 1 non construits, toujours sur vos piles...restent en place pour la période du Rail, si bien qu'il vous faudra obligatoirement jouer l'action développement si vous voulez construire ceux qui sont en-dessous...pas mal ça aussi !). De plus, certains bâtiments d'un niveau supérieur, posés et rendus rentables (retournés coté points)en période canal peuvent donc être comptabilisés une deuxième fois en période Rail. Et il y a tellement d'autres mécanismes, comme celui de marché extérieur, de la vente "intérieur", du développement, de l'amélioration de l'un de vos bâtiments, le système des revenus...ou encore la possibilité de remplacer une mine ou une sidérurgie adverse par une de vos propres mines ou sidérurgies, sous certaines conditions. N'oublions pas les cartes actions qui pimentent le jeu, vous empèchant aussi de faire exactement tout ce que vous voulez. Sans les cartes, le jeu serait trop mécanique. Car il y a une main de carte à gérer, et les choix sont souvent difficiles. En effet, toute action necessite d'abord de jouer une carte. Chaque joueur ayant 2 actions à sa disposition dés qu'arrive son tour, il faut choisir parmi construire, vendre, faire un emprunt, se développer. Autre astuce, les dépenses faites par chaque joueur servent à déterminer l'ordre du tour suivant, à savoir que celui qui a dépensé le moins sera le premier à jouer, le second à avoir le moins dépensé jouera en second, etc... Un jeu très riche, dont il existe en plus une très bonne adaptation pour deux joueurs ! Les joueurs adeptent de jeux costauds ne s'y sont pas trompés, et le jeu fut rapidement en rupture de stock après Essen 2007 où il fut présenté. Avec Brass, Martin Wallace a frappé fort...personnellement, j'en suis encore KO ! Merci encore Monsieur Wallace.
Voir plus d'avis
Il y a 10 ans : Brass de Martin Wallace

Il y a 10 ans : Brass de Martin Wallace

14 mars 2017 198

A ceux qui ne jouaient pas encore, à ceux qui sont passés à coté, à ceux qui l'ont détesté mais surtout...

En savoir plus
Brass - l'aide de jeu de Titgarou

Brass - l'aide de jeu de Titgarou

Accueillez Wallace à Brass ouverts

Accueillez Wallace à Brass ouverts

14 févr. 2010 1 Actualités

En savoir plus
Voir plus d'articles
Neko

Neko

Neko

7 juin 2017

Un nouveau Wallace découvert grâce à ce cher Zeptien. Bon d'accord, le jeu a 10 ans, mais il était nouveau pour moi.   Une fois les règles assimilées (être relié ou...


En savoir plus
bastif

bastif

bastif

5 mars 2017

Enfin je teste ce jeu ! Il est dans notre Ludothèque depuis quelques mois déjà et nous avons profité que Vi connaisse déjà le jeu pour le sortir. Après les explications, on commence le temps de...


En savoir plus
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

13 mars 2013

40ième partie de Brass référencée sur Jedisjeux...quand même hein, pas mal pour un jeu de ce calibre. Pas de photos ! En effet messieurs, si vous pouviez éviter de porter des vêtements sombres...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

Variantes de produit

Brass

Brass

  • Sortie : 1 janv. 2010
Auteur(s)
Martin Wallace
Illustrateur(s)
Peter Denis
Editeur(s)
Warfrog

Dans la même série

Kohle

Kohle

9/10

  • 2 à 4 joueurs
  • à partir de 13 ans
  • Sortie : 1 janv. 2008
En savoir plus
BraCh'ti

BraCh'ti

Ceci est une version amateur de Brass, dans le Nord-Pas de Calais, en plein pays Ch'timi. Pays qui...

  • 2 à 4 joueurs
  • à partir de 13 ans
  • Sortie : 1 janv. 2009
En savoir plus