Genoa

5 /10 (3 notes)

Marchand à Gène, à vous de livrer des commandes, porter des messages, réaliser des contrats... pour être le plus riche de toute la profession !

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

A chaque tour, le joueur dont c'est le tour place son pion marchand à l'emplacement que les dés lui ont dicté (sauf s'il a joué une tuile "roue" auquel cas il choisi son point de départ)

Puis il va déplacer son marchand sur le plateau comme il souhaite, parfois en prenant compte des offres des autres joueurs pour déplacer le pion à l'endroit qu'ils désirent.

Chaque bâtiment visité par le marchand propose une action spéciale.

Le joueur dont c'est le tour peut jouer l'une d'entre elles gratuitement.

Les autres joueurs sont susceptibles de jouer une des actions restantes chacun (au maximum) en payant le joueur dont c'est le tour.

Vient ensuite une phase d'acquisition des bâtiments qui sous certaines contraintes permettra à son acquéreur d'obtenir 10 pièces à chaque passage sur ledit bâtiment.

On passe ensuite au joueur suivant.

La partie dure un certain nombre de manche, qui fluctue selon le nombre de joueurs.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
Mécanismes
Enchères, Négociation
Thèmes
Renaissance, Commerce
Date de sortie
1 janv. 2009
Auteur(s)
Rüdiger Dorn
Illustrateur(s)
David Cochard
Editeur(s)
Filosofia

avatar

On échange tout ... sauf le jeu

| 18 mai 2017 | limp
De ce que je savais de "Genoa", c'est qu'il s'agissait d'un jeu de négociation dans lequel on pouvait tout, mais tout négocier. "Chinatown", s'il était loin d'être mauvais ne m'avait pas tant emballé, tant le jeu devenait calculatoire tout en étant bien hasardeux, sans passer par un win to win notable... Du coup, les "échanges" étaient dirigées mathématiquement et selon le tirage vous n'aviez rien à proposer du tout. Genoa est donc un jeu où là TOUT se négocie. HORREUR, ça va être pire ! Eh bien que nenni ma bonne dame. Les mécanismes de Genoa sont simples (vite expliqués, vite assimilés) et frais (la première édition du jeu date de quelques années; ça ne se ressent pas). Ils permettent des choix, de la tactique, du bluff et de la négociation, certes, mais qui vient ajouter son intérêt au jeu : elle ne le vampirise pas. Le jeu reste donc très agréable et demandera plusieurs parties pour mieux le gérer et se lâcher autrement dans cette phase de négociation, qui au final n'est qu'une phase dans le jeu. Seul reproche : il faut chercher les différents lieux sur le plateau, les cartes ne rappelant pas leur emplacement. C'est légèrement dommage, mais si vous devenez un aficionado du jeu, au bout de plusieurs parties, ça ne vous GenoRa plus ...
Voir plus d'avis
Du Genève à Paris

Du Genève à Paris

Critique de Genoa

Critique de Genoa

22 avr. 2009 59 Critiques

Rüdiger Dorn et Filosofia, c'est une affaire qui roule ! L'éditeur québécois nous a déjà régalé avec la réédition de Jambo...

En savoir plus
Voir plus d'articles
limp

limp

limp

10 avr. 2009

Une première partie de Genoa pour Kévin, Emilie et moi. Nous lisons les règles à la va vite et jouerons du coup avec une petite variante maison qui tourne très bien et retire un peu de négoce. Nous négocions pour le déplacement...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

Dans la même série

Die Händler von Genua

Die Händler von Genua

8/10

  • 2 à 5 joueurs
  • à partir de 12 ans
  • 120 minutes
  • Sortie : 1 janv. 2001
En savoir plus