Rasende Roboter

6.3 /10 (4 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Rasende Roboter est un jeu qui ne ressemble à nul autre. Il est tellement atypique qu'il nécessiterait la création d'une catégorie "casse-tête multi-joueurs en simultanée". Il paraîtrait même qu'une chaîne de télévision câblée allemande du nom de "Robot TV" en a fait son jeu-phare et organise de véritables rencontres télévisées "entre accros" (sélectionnés pour leurs performances)

Plantons le décor

Le terrain de jeu très astucieux se compose de 4 plateaux réversibles qui se juxtaposent (il y a ainsi 96 dispositions différentes) pour constituer une vaste salle carrée de 252 cases : une plaque d'assemblage fait office de pilier central, et occupe les 4 cases manquantes. Sur chacune des 17 cases "pseudo-aléatoirement" réparties est représenté un des 17 objets sélectionnés parmi 4 types de symboles différents dans une des 4 couleurs (jaune, rouge, vert, bleu), auxquels s'ajoute un objet "Vortex" multicolore, dont la position est étonnamment bien choisie à l'usage. Des murs sont également imprimés sur le plateau : un mur d'enceinte entoure la salle, un autre ceinture le pilier, il y en a aussi un sur 2 cotés consécutifs de chaque case objet, plus quelques autres qui séparent certaines cases de la périphérie

En début de partie les 4 robots (1 jaune, 1 rouge, 1 vert, 1 bleu) sont posés aléatoirement sur le plateau par les joueurs. L'un d'entre eux retourne l'un des 17 jetons cibles pour découvrir quel est le premier objet à atteindre par le robot de la même couleur (par exemple, l'étoile bleue doit être atteinte par le robot bleu).

La difficulté c'est que les robots ont un mode de déplacement très primitif : un robot avance en ligne droite jusqu'à ce qu'il entre en collision avec un obstacle (mur ou autre robot) qui le stoppe momentanément, il peut ensuite pivoter de 90° à gauche ou à droite et poursuivre son chemin jusqu'au prochain obstacle qui lui permettra de modifier à nouveau sa trajectoire, et ainsi de suite…

Ici on ne touche pas, on compte !

Les joueurs doivent donc simultanément imaginer le plus court chemin (chaque tronçon rectiligne comptant pour un mouvement) qui permet au robot de la bonne couleur d'atteindre la cible désignée. Il est possible de déplacer mentalement 1, 2, 3 ou 4 robots afin d'optimiser le parcours, et de modifier ainsi la position des "robots-obstacles". Quand un joueur pense avoir trouvé une solution satisfaisante, il l'annonce à haute voix en indiquant le nombre de mouvements nécessaires : par exemple, "Dix !", et il retourne le sablier (durée : 1 minute).

Quelqu'un dit mieux ?

Les autres joueurs disposent alors de cette minute de répit pour tenter de trouver une meilleure trajectoire, nécessitant d'emprunter moins de tronçons. Si l'un d'eux y parvient, il annonce son plus court chemin. Il est même possible d'annoncer un nombre équivalent (ou même supérieur); si l'autre c'est trompé dans le calcul, ça peut être utile d'avoir signalé qu'on dispose d'une solution équivalente, voir légèrement moins bonne !

Alors, prouve-le …

Lorsque le temps est épuisé, le joueur qui a annoncé le plus petit nombre doit maintenant démonter aux autres le parcours qu'il a imaginé et calculé, en déplaçant physiquement les robots. Des marqueurs de position permettent de retrouver la position de départ au cas où il se trompe durant de la manipulation. S'il parvient à confirmer son annonce, il remporte l'objet, et retourne un nouveau jeton objectif, et le jeu se poursuit. Sinon, c'est le joueur qui a annoncé le 2ème plus petit nombre qui montre sa solution…

Il y a toujours une solution.

Généralement, il existe un parcours optimal qui s'effectue en une dizaine de mouvements, mais parfois c'est beaucoup plus complexe, notamment quand il s'agit d'atteindre le vortex (bien que la couleur du robot importe peu dans la quête de cet objet !) et il vaut mieux dans ce cas annoncer un parcours en "25" et retourner rapidement le sablier afin mettre la pression aux adversaires, plutôt que d'attendre d'avoir trouvé une solution plus efficace. Il sera toujours possible de tenter d'annoncer mieux pendant la minute suivante. Le risque avec les parcours longs c'est qu'on a tendance à en oublier trop vite le tracé exact.

Et comment je sais qui a gagné ?

En fonction du nombre de joueurs, il y a un quota d'objets à remporter. Mais le plus simple, c'est encore de ramasser tous les objets et de déclarer vainqueur celui qui en aura obtenu le plus.

Rédigé par : Cebru via www.trictrac.net

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 10 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
30 minutes
Mécanismes
Parcours, Simultané
Thèmes
Abstrait, Labyrinthe
Date de sortie
1 janv. 1999
Auteur(s)
Alex Randolph
Illustrateur(s)
Franz Vohwinkel
Editeur(s)
Hans im Glück

avatar

Un ennuie terrible

| 18 mai 2017 | Blue
Ce jeu m'ennuie terriblement. Je veux bien jouer deux trois coup pour passer le temps, mais toute une partie, c'est bien trop long. Sans compté que quand on joue à ce jeu, des passants ont toujours la manie de dire des chiffres au hasards et d'interrompre la réflexion des joueurs. Quand on joue à ce jeu, les joueurs sont en perpétuelle Analysis Paralisys, et c'est ce que je déteste le plus dans les jeux de société !
avatar

Bip ! Bipbip ! BONG ! Bip! Bip! BLING !

| 18 mai 2017 | Le Zeptien
Hu-mi-lié ! La première fois que j'ai joué à Ricochet Robot, j'ai été hu-mi-lié. Un collègue joueur nous présente le jeu (nous étions dans un bar). Juste à coté, un jeune type semblait très interessé par les explications. Mon collègue "vous voulez jouer ?" "Heuuu...oui" fit timidement le jeune type...."heu...ma copine aussi ?" "Mais pas de problème ! il n'y a pas vraiment de limite au nombre de joueur"... Nous commençons à jouer... Et là, nous avons assisté à un duel Jeune-type vs Sa-copine...et nous ? et bien nous étions 3 à être spectateur. Oui, à chaque fois, nous entendions assez rapidement "10!" ou "8!" ou "13", et le malheur, c'est que l'on ne trouvait pas mieux...enfin, pas nous en tout cas, car parfois Jeune-type disait mieux que Sa-copine, ou Sa-copine disait mieux que Jeune-type. Bref, à la fin de la partie, nous étions 3 à avoir au total...3 points, le reste étant du coté de nos duetistes.... Ricochet-Robot est plus un casse-tête qu'un jeu avec interactions et tout et tout...l'avantage, c'est que l'on peut y jouer à très nombreux...où bien tout seul. Evidemment, et c'est énervant, lorsque vous affrontez des gens à l'esprit hyper rapide, laissez tomber, vous gagnerez jamais (j'en sais quelque chose !). Mais j'aime bien quand même, même si c'est très répétitif, et que je n'y jouerais pas tout les jours. C'est amusant...mais épuisant, et j'ai le cerveau qui part régulièrement en vrille après une partie de Ricochet-Robot. J'ai jamais essayé d'y jouer tard, après un repas un peu arrosé (avec modération évidemment)...ça pourrait être rigolo ! Et j'aurais peut-être enfin une chance de gagner...Ou alors adoptez la variante suivante : à chaque tour, celui qui trouve le meilleur parcours doit faire 10 pompes, histoire de le fatiguer un peu...ah ouai, voilà, on va faire ça maintenant !
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles

Dans la même série

Ricochet Robots

Ricochet Robots

6.3/10

  • 2 à 10 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • Sortie : 1 janv. 2003
En savoir plus
Ricochet Robots

Ricochet Robots

Ricochet Robots est un jeu qui ne ressemble à nul autre. Il est tellement atypique qu'il nécessiterait...

  • 2 à 10 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • Sortie : oct. 2013
En savoir plus
Ricochet Robot

Ricochet Robot

4.5/10

Ce jeu est une sorte de "casse-tête multi-joueurs en simultané".

  • 2 à 10 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • Sortie : nov. 2012
En savoir plus