Comment votre entourage perçoit les jeux ?

Je viens de lire un article très intéressant (Le lien)

où l'auteur parle de la place du jeu par rapport aux autres produits culturels, parfois mieux perçus ou moins critiqués.

Il est vrai que les jeux de société trainent parfois certains clichés comme des boulets :

- les JDS c'est pour les enfants

- les JDS ne sont joués que par des geeks

- les JDS sont puérils

- les JDR sont dangereux (bah oui les types manipulent des haches, épées et tout !)

- les jeux sont pour les joueurs (entendez par là, pour les personnes qui veulent gagner des sous, comme au poker, et donc sacrifier leur vie au dieu "malsain" du jeu).

- le jeu c'est le vice

Enfin voilà une petite série de clichés. Pourtant les JDS de société existent depuis plus longtemps que d'autres loisirs (cinéma, littérature, jeux vidéo). Pensez-vous que cela est joué en leur défaveur ? (maison de jeu à la réputation sulfureuse, argent blanchi dans les casinos, vice reconnu par l'église, etc.)

Et vous comment vous perçoit votre entourage ?

Répondre au sujet

Il y a 30 commentaires

Arthelius
By titgarou | 16 août 2013 20:49

Pour moi le jeu souffre de plusieurs clichés.

Effectivement certains le voient comme un jeu pour enfant.

On a aussi le même souci que le ressenti des JDr. Il faut les faire jouer pour les convertir c'est souvent ça le déclancheur qui fait s'envoler leurs préjugés.

Arthelius
By Shanouillette | 16 août 2013 23:59

c'est en effet un article très intéressant...

pourquoi le jeu "fait peur" ..?

Historiquement, il ne jouit pas d'une bonne réputation comme tu le soulignes. petite anecdote que je suis allée retrouver sur google pour pas dire de bêtises ^^ :

"D'après Étienne de La Boétie dans son Discours de la servitude volontaire, Cyrus II dans son édification de l'empire Perse a assujetti la Lydie, non par la force ou par la destruction, mais en développant les maisons de jeux qui ont affaibli la volonté de résistance du peuple lydien."

Bref, pas super bonne presse depuis ;) !

A mon sens cette peur globalement est née d'un certain nombres de cas alimentant les faits divers + d'une méconnaissance de ceux qui en parlent. Aujourd'hui nos journalistes de France2 sont très précis (et très enthousiastes) quand il s'agit de présenter le dernier IBidule - car ça fait partie de leur vie. Quand ils font un sujet sur les joueurs, tout de suite...ça part en live.

Ils préfèrent s'alarmer sur les joueurs pathologiques qui se ruinent au poker, les nolifes qui oublient de nourrir leurs enfants, les joueurs de Jdr qui ont fait des décompensations psychiques plutôt que d'évoquer les gamins qui rigolent autour d'un Time's up, les kubipousseurs qui se grattent le menton sur Myrmès, les potes qui sortent Defender of the Realm pour faire un jeu en mode coopératif, les gentilles mères de famille qui jouent au meujeu ( xD ). . . ça, on en parle jamais.

D'après Winnicott ce qui s'oppose au jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité. autrement dit le joueur vire dans une sorte de "réalité parallèle" -même si je n'aime pas l'expression, c'est pour faire simple- où il est acteur d'une expérience fictive. Autant aujourd'hui c'est un un genre d' activité qui parait normal (et souhaitable) chez les enfants , autant ça parait impropre à l'adulte... et ce peut-être précisément parce que c'est naturel chez l'enfant... :?:

La différence avec la littérature, le cinéma et compagnie c'est bien que là, comme je le disais précédemment, le joueur est acteur.

Et plus il a de pouvoir sur sa "réalité parallèle" (je pense au Jdr) plus ça fait peur aux observateurs néophytes, car bien sûr, ne pouvant pas partager cette réalité, ils jugent ça -dans le meilleur des cas- absurdes, -dans le pire des cas- dangereux.

Si je regarde la définition du jeu faite par Roger Caillois, je comprends pourquoi ça dérange lol vous allez voir, je cite:

"le jeu est une activité

Libre : l'activité doit être choisie pour conserver son caractère ludique

Séparée : circonscrite dans les limites d'espace et de temps

Incertaine : l'issue n'est pas connue à l'avance

Improductive : qui ne produit ni biens, ni richesses (même les jeux d'argent ne sont qu'un transfert de richesse)

Réglée : elle est soumise à des règles qui suspendent les lois ordinaires

Fictive : accompagnée d'une conscience fictive de la réalité seconde"

c'est ça, l'espace d'un instant, on est ailleurs, et on produit rien ! vade retro !! ;)

Arthelius
By Arthelius | 17 août 2013 10:38

Il est clair que le jeu n'a pas bonne presse. Après on ne trouvera pas étrange que des personnes "jouent" au football, on ne trouvera pas ça infantile. Pourtant c'est un jeu (voir un métier pour certains bien sur).

De même qu'on en dira rien aux joueurs de belote ou de loto.

Il y a donc une véritable "fracture".

Il existe d'autres activités qui en produisent rien, et qui ne sont pas montré du doigt.

Pour revenir au fait de se créer un monde parallèle, des personnages coquilles. Cela est également le cas pour les jeux vidéo, on entre bien dans la peau d'un personnage.

Certes il y aura polémique pour des jeux comme carmageddon (on écrase les passants ça donne des points), ou GTA (qui depuis a fait son chemin), mais la plupart des jeux passent sans mal, pourtant on joue parfois des sales types (Mafia II où l'on joue un type qui devient mafieux, ou tout simplement les Fable où il est possible ,de suivre la voie du mal).

Et pourtant il est reconnu que les jeux vidéo sont très immersifs, ne serai qu'à cause du fait de jouer un joueur et de contrôler les gestes de son avatar virtuel.

Les jeux de société ont donc clairement mauvaise réputation.

Arthelius
By Shanouillette | 17 août 2013 10:55

Les jeux vidéos ont pire réputation que les jeux de société sans aucun doute ! les jeux censurés ou interdits au moins de 16 ans parce qu'ils comportent des scènes violentes ou porno sont courants...on les regarde d'un très mauvais oeil depuis le massacre de Colombine, sans parler des MMORPG qui rend nos jeunes addicts, y a même des cures de desintox... ça n'a rien à voir avec les jds qu' on va plutôt regarder d' un oeil condescendant. Le mépris est une chose, la peur en est une autre.. qui conduit à des réactions bcp plus violentes.

Arthelius
By Arthelius | 17 août 2013 11:48

Je pense qu'étrangement les JV sont plus facilement entrés dans les moeurs par le biais des téléphone et autres tablettes. De plus il est courant de voir des pubs pour les JV à la télé, beaucoup moins pour les jeux de société, si ce n'est pour des jeux pour enfants.

Du coup je pense que l'on tombe dans le cas de "la peur de l'inconnu" (en moindre mesure), où les adultes non joueurs ne vont pas forcément s'intéresser aux JDS car ils en les connaissent pas.

Après il est clair que les FPS et les MMORPG ont eu leur lot de critiques (famille de France en premier lieu).

Arthelius
By Shanouillette | 17 août 2013 12:58

Oui les JV sont entrés dans les foyers, mais je ne pense pas qu ils aient attendu les tablettes...deja qd j etais petite plein de gosses avaient leur petite gameboy / gamegear... les jds aussi quand même sont entrés dans les familles (quel foyer n' a pas son 1000bornes/trivial pursuit/ monop ou son cluedo?) mais c'est clair que l' univers du jds moderne reste plus méconnu du grand public (même si ça évolue doucement, on trouve Catane et les aventuriers du rail dans les grandes surfaces de jouets aujourd'hui )...d'où vient ce décalage?...

Arthelius
By loic_425 | 17 août 2013 13:44

mais c'est clair que l' univers du jds moderne reste plus méconnu du grand public (même si ça évolue doucement, on trouve Catane et les aventuriers du rail dans les grandes surfaces de jouets aujourd'hui )...d'où vient ce décalage?...

- Shanouillette

Tu ouvres encore le sujet là :)

Hum, de mon côté je ne vois pas de peur du jeu de société (je ne parle pas du jdr qui en effet subit cela). Je trouve surtout comme dit plus haut par vous, qu'il est associé souvent au "jeu pour enfants" et qu'on voit les joueurs comme des adultes immatures.

De l'autre côté, il y a en effet une énorme méconnaissance du monde ludique, parce que celui-ci est associé au monopoly, trivil pursuit & co... Aux yeux des gens, les jeux de société n'ont pas évolué d'un poil puisqu'ils voient toujours les mêmes jeux dans les supermarchés. Et encore là je citais les jeux "adultes et enfants". si vous regardez bien en supermarché, les jeux sont pratiquement tous des jeux très "enfant".

Il y a eu une évolution quand même, je trouve que ça s'est nettement amélioré. Déjà d'une part, je vois beaucoup de gens qui connaissent maintenant le molkky. Par exemple j'en vois des parties un peu partout à Rennes, bon certes moins que des parties de palais ;) Bon vous allez me dire, les jeux d'extérieur, c'est un peu différent... C'est pas parce que l'on en pratique, que l'on s'intéresse aux jeux de plateau ensuite.

Pour moi, il ne faut pas oublier la "wii" qui a quand même été une sacré révolution de la mentalité autour du jeu au sens large du terme. C'est tout de même un groupe de personnes qui se réunit autour d'un jeu et c'est déjà un sacré pas !

Arthelius
By Shanouillette | 17 août 2013 14:19

bin je ne crois pas ouvrir le sujet encore +, vu l'article qui a mené Arthelius a ouvrir ce topic ( il s'agit d'un article sur les JV ) où il compare les JDS aux autres loisirs ...

c'est vrai la wii a bouleversé les choses, c'est clair que là, le Jv est devenu hyper familial, ouvert à tous, on le trouve dans les maisons de retraite... c'est clair que les choses avancent peu à peu le regard évolue. Ne desespérons pas ;)

Arthelius
By Arthelius | 17 août 2013 20:22

Oui la wii a modifié les habitudes et fait entrer des consoles dans des foyers totalement réfractaire aux JV (après je pense que depuis les consoles sont dans des placards et que les personnes l'ayant acheté ne se sont plus intéressés au JV depuis, hormis sur facebook). C'est aussi ce que ej voulais dire avec les smartphones et tablette, je voulais parler de la démocratisation auprès du grand public.

Après les jeux vidéo étaoent (enfin sont toujours) considéré comme un loisir pour enfants, c'est la sortie de la PS1 qui a pas mal changer les choses avec ses titres pour adultes.

Au niveau des jeux de société il y a une certaine percée, même si auprès du grand public les classiques restent les mêmes.

Arthelius
By kevetoile | 28 août 2013 18:05

Ma femme joue presque autant que moi à peu près à tout.

Elle est en général beaucoup plus douée que moi sauf sur les jeux vidéo (elle a du mal avec le stick droit dans les jeux en 3D).

Ma belle mère freine des deux pieds pour les JdS mais elle a déjà essayé le JdR.

Mon père est joueur dans l'âme mais refrène ses envies parce que pour lui, c'est pour les enfants. Il trouve que je joue trop et que je ne suis pas assez adulte. Il est joueur de Point & Click sur ordi par contre, et peut y passer ses nuits. Il joue occasionnellement, mais faut le convaincre que c'est bien avant.

Ma petite soeur joue aux jeux d'ambiance et aux jeux à boire, C'est une grande fan de la Super Nintendo devant l'éternel. Elle a encore Mario, Mario Kart, Secret Of Mana et Zelda et elle les sort régulièrement.

Tous mes amis actuels sont joueurs, mes amis d'enfance sont cantonnés aux JV grand public (sport, guerre et bière, le trio gagnant)