Le crowdfunding

Un petit débat sur la mode du moment : le crowdfunding.

Pour ceux qui l'ignorent, il s'agit du financement de divers choses par le public.

Dans le jeu de société, ceci se transforme en une plateforme de financement par la précommande.

J'aimerai bien qu'on débatte un peu là dessus.

Mon avis là dessus est assez négatif en général (pour le jeu de société, du moins).

Lorsqu'il s'agit d'un éditeur qui souhaite démarrer, je comprend tout à fait l'intérêt financier : les banques ne sont pas là pour prêter l'argent sans garantie, on sait combien on va devoir en tirer, on n'a pas besoin de passer par un distributeur.

Si l'éditeur souhaite grossir, il va devoir passer par les structures de distributions classiques (distributeur et boutiques).

Le soucis, c'est comment vendre en boutique au même prix que par le biais de la précommande ? Pour cela, l'éditeur devra multiplier ses prix de précommande au même titre que s'il se passait de la boutique, et c'est là que les pledgers se mettent à raler.

En effet, un pledger paye un jeu 3 ou 6 mois à l'avance, au plein tarif, avec pour seul récompense le bonheur d'avoir participer au financement d'un jeu.

On comprend bien que si on veut réitérer l'expérience, il faut y aller par le goodies. Soit il s'agit de matériel de luxe, mais à ce moment, ça augmente grandement les coups de fabrication et la précommande n'a plus vraiment d'intérêt pour l'éditeur.

Soit il s'agit de mini extension et l'acheteur traditionnel se sent lésé d'avoir un jeu incomplet. Dans les deux cas, il faudra que l'éditeur se substitue aux plateforme de distribution classiques (on se souviens de de Carl Chudyk qui a due débourser 50 000 $ pour payer le transport de sa black box).

Certes les plateforme de précommandes comme GMT fonctionne depuis des années, mais GMT produit des jeux bien spécifiques. Il n'est pas sur un marché concurrentiel comme le sont les éditeurs qui se mettent aujourd'hui au crowfounding.

En ce qui me concerne, je donne 3-4 ans à cette mode. Je pense qu'elle va s'épuiser d'elle même du fait de l'abus de son utilisation.

D'autant que je vois mal les banques laisser faire de telles pratiques sur le long terme. Elles vont bien trouver un moyen pour récupérer l'argent qu'elles perdent par ce biais.

Répondre au sujet

Il y a 41 commentaires

Blue
By titgarou | 21 août 2013 12:42

je plussoi à tout

haaaa money money money (si en plus ca peut se faire sans risque...)

Blue
By Shanouillette | 21 août 2013 13:46

mon avis ...? tu devrais écrire un article d'analyse!

Blue
By Vulcain | 21 août 2013 13:49

Je suis tout à fait d'accord.

De plus je trouve assez dommage de voir passer les gros éditeurs par le crowdfunding car on perd l'intérêt premier de ce genre d'initiative. Les petits éditeurs de nouveaux jeux, qui ont réellement besoin d'un crowdfunding pour démarrer, sont déjà dès ce niveau en concurrence face aux plus gros qui se servent de ça pour la précommande.

Je prends pour exemple Zombicide saison 2 qui a fait un kickstarter énorme avec beaucoup d'argent récolté. Vu le succès que la saison 1 avait déjà eu (4 réimpression au total rien que pour la VF), je ne pense pas que le kickstarter était réellement nécessaire mais les petits plus ajoutés au kickstarter (qui en ne font qu'ajouter moultes personnages) ont permis de le faire fonctionner.

Blue
By Shanouillette | 21 août 2013 13:50

+1000

edit : d'autant qu'ils avaient ex-plo-ser leur objectif sur leur 1er KS, et avaient du coup dit que l'argent en plus serviraient à faire les extensions... glups..

Blue
By loic_425 | 21 août 2013 19:57

Je suis d'accord, je pense que ça mériterait un article poussé.

Pour moi crowdfunding est un synonyme de se faire L(B)éser.

Comme dit plus haut, cela peut permettre de lancer un petit éditeur, mais ce n'est plus l'utilisation qui en est faite.

En tant qu'acheteur, je ne vois aucun intérêt. Avoir un goodies supplémentaire ne m'intéresse pas. S'il n'y a pas aucune remise sur le jeu, je ne vois pas pourquoi je pledgerais. D'ailleurs je ne l'ai jamais fait...

C'est un peu différent pour la musique, car on lance des artistes qui le méritent et auquel on croit (cela dit je ne l'ai jamais fait non plus...).

Pour moi du coup un jeu en crowdfunding, c'est zéro risque pour l'éditeur et un risque pour les pledgers qui se font parfois entuber...

Blue
By cyril83 | 21 août 2013 21:26

Tout a fait d'accord avec tout ce qui a été dejà dit :)

y-a-t-il encore débat ? ;)

Blue
By Vulcain | 21 août 2013 21:56

Tout a fait d'accord avec tout ce qui a été dejà dit :)

y-a-t-il encore débat ? ;)

- cyril83

Le débat n'est pas très long quand tout le monde est du même avis ^^

Par contre, à cause de ce système beaucoup de personne boycotte le crowdfunding cependant je trouve que même de cette manière c'est à nouveau les petits éditeurs qui en ont réellement besoin qui sont léser.

Blue
By loic_425 | 22 août 2013 00:23

Tu sais peu importe le système, ce sont toujours les petits qui se font léser. ;)

Blue
By Shanouillette | 22 août 2013 01:22

Oui en même temps, j'ai pledgé une fois , c' était justement un petit éditeur, et dans cette histoire, c'est bien les pledgeurs qui se sont fait lésés...

Blue
By titgarou | 22 août 2013 08:22

J'avoue boycotter le système ancien donc petits et grands éditeurs.